Sport › Football

Demi finales CAN 2013 : duels ouest-africains en perspective

Le tableau des demi-finales de la coupe d’Afrique des Nations de football(CAN) 21013 en Afrique du Sud affiche complet. Le Mali, le Ghana, le Burkina et le Nigéria sont les pays qui trônent dans la cour des grands. Chacun d’eux nourrit le secret espoir de soulever Dame coupe. Les demi-finales se joueront donc sans le pays détenteur du titre, la Zambie, resté à  quai dès la phase de poule et la Côte d’ivoire, favorite de la compétition, passée à  la trappe face au Nigéria au stade des quarts de finale. Les affiches, exclusivement ouest-africaines, opposeront le Mali au Nigéria et le Burkina au Ghana le mercredi prochain. Pour franchir ce cap, le Mali s’est débarrassé du pays hôte, l’Afrique du Sud, à  l’issue d’un match à  suspense pendant que le Ghana a laborieusement disposé du Cap-Vert. Le Nigéria, en pleine reconstruction, a créé la sensation en éliminant la grandissime favorite de la CAN, la Côte d’ivoire tandis que le Burkina a arraché son ticket aux dépens du Togo. Demi finales 100% ouest africaines Le Mali fait ainsi honneur à  son rang de 3ème d’Afrique et aura à  C’œur le mercredi prochain de rééditer l’exploit de 1972 à  Yaoundé o๠les Aigles avaient joué leur première finale de CAN face perdue face au Congo Brazzaville. Qui plus est, la bande de Carteron veut mettre un point d’honneur pour donner au Mali son premier titre africain. Un pari loin d’être une gageure pour Seydou Kéita et ses coéquipiers déterminés à  gagner la bataille sur le gazon pour saluer la victoire de nos militaires appuyés par les forces franco-africaines. Pour y parvenir, ils doivent terrasser d’abord le Nigéria requinqué à  bloc par sa brillante victoire sur la Côte d’ivoire. l’appétit venant en mangeant, les poulains de Stéphen Keshi rêvent désormais d’offrir au Nigéria un troisième titre après 1980 et 1994. Le Ghana, quadruple champion en titre et désormais prétendant sérieux au titre a l’occasion d’ajouter une cinquième étoile à  son palmarès bloqué depuis le sacre de 1982. Cet exploit passe par l’élimination préalable du Burkina Faso, auteur jusque là  d’une bonne compétition. Les étalons ont déjà  gagné pari de franchir les quarts de finale qui les fuyaient depuis la CAN 1998 à  domicile. En battant le Togo hier, ils ont gagné un autre pari : celui d’atteindre une deuxième fois le stade des demi-finales après 1998. Cela leur suffira-t-il ?

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut