International › Monde

VIDEO : Images des violents combats à l’arme lourde à Gao

Gao, devenue symbole de cette guerre. Dans la nuit, des tirs à  l’arme lourde ont été entendus pendant plusieurs heures aux entrées nord et sud de la ville. Trois islamistes auraient été tués pendant ces combats avec les soldats nigériens. A 1 200 km au nord-est de Bamako, la ville avait été reprise aux islamistes liés à  Al-Qaà¯da le 26 janvier par les soldats français et maliens. Mais par la suite, les 8 et 9 février, Gao a été le théâtre des deux premiers attentats-suicides de l’histoire du Mali commis par deux kamikazes morts en se faisant exploser contre un poste de contrôle de l’armée malienne. Le lendemain, de violents combats de rue avaient eu lieu dans le centre-ville entre des soldats français et maliens et des combattants jihadistes, faisant au moins cinq morts et 17 blessés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut