Société › Actualités Société

Mokobé mobilise pour le Nord-Mali

Journée de mobilisation de fonds au profit des maliens qui vivent des heures difficiles dans le nord du pays. Mokobé Traoré, membre fondateur du groupe de rap 113, en était l’initiateur ce dimanche 24 février à  la patinoire de Vitry-sur-scène, sa ville d’origine. Avec ses amis « Moko » et Matt Houston (auteur, compositeur et interprète de R’n’B français), l’artiste s’est livré des heures durant au jeu des dédicaces et des photos avec ses fans durant plusieurs heures. L’objectif de cette action est de sensibiliser l’opinion sur la situation dramatique des dizaines de milliers de maliens, pendant le conflit armé qui secoue le nord du pays. Le rappeur, français d’origine malienne a également voulu lever des fonds pour leur venir en aide. 6000 euros récoltés Opération réussie pour Mokobé. Selon Daniel Lu-Chi-Vang directeur de la patinoire de Vitry (qui accueillait la journée de solidarité), la manifestation a fait salle comble. Environs 6000 euros ont ainsi été récoltés sur cette après midi (5385 sur les entrées, le reste provenant de la buvette et de la vente de T-shirts). Pour Jean-Claude Kennedy, 1er adjoint au maire de Vitry la ville a « créé les conditions pour que de nombreux jeunes et les familles puissent venir exprimer cette solidarité. » La communauté d’origine malienne est très importante sur l’agglomération et s’est pleinement impliquée pour soutenir le Mali, depuis le début de la crise, il y a maintenant un an. « Il était important de faire bouger les choses à  ma manière, généralement les artistes ont pour réflexe de faire un morceau lorsqu’il y a un problême, moi J’avais envie d’aller beaucoup plus loin, je suis un homme de terrain, je ne suis pas un révolutionnaire de studio et ce qui est important, C’’est d’être sur le terrain et de penser aussi à  son peuple que ce soit malien, sénégalais, ivoirien… Quand l’Afrique souffre, il faut répondre présent», a déclaré Mokobé pour expliquer cette initiative.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut