Idées › Éditos

Candidature de Modibo Sidibé : l’Adema, le bon point de chute ?

s’il est resté silencieux depuis son arrestation post coup d’Etat par les homme de l’ex junte, les langues se délient désormais quant à  une éventuelle candidature de l’ancien Premier ministre d’ATT, sous les couleurs du Parti Africain pour la justice et la démocratie(Adema). Avant le coup d’Etat, Modibo Sidibé préparait sa candidature en tant qu’indépendant. Dauphin désigné d’ATT, qui aurait alors accepté sa démission au profit de Mariam Kaidama Sidibé, en avril 2011, Modibo Sidibé avait semble t’il, toutes les cartes en main pour l’emporter, n’eût été la hargne de quelques militaires décidés à  en découdre avec l’ancien régime, l’ancien flic, aurait-il dirigé le Mali aujourd’hui ? Quelles sont désormais ses chances de revenir au devant de la scène politique ? Si Modibo Sidibé est soupçonné d’avoir milité au sein de l’Adema, mais sans grand bruit, ce parti o๠plusieurs barons se déclareront très certainement lors des prochaines Primaires, peut-il lui servir de levier politique ? «Â La candidature de Modibo Sidibé peut se faire valoir à  elle seule ? Il est certains que des formations et des associations se lèveront pour réclamer sa candidature », précise un observateur politique. Au sein de la ruche, on demeure sceptique. Des sources au sein du premier parti malien, révèlent que pour certains cadres de l’ADEMA, l’adhésion de Modibo Sidibé serait perçue comme une provocation. Une simple machination politique pour créer la division au sein du parti. A l’instar du scénario de 2002 o๠beaucoup de candidatures indépendantes sont sorties de l’Adema. « Je ne vois pas comment une personne qui n’a ni participé à  la construction du parti ni à  la consolidation du parti peut-il bénéficier de son adhésion ?», lâche un militant de la ruche. Justement critiqué pour son manque de militantisme, sa faiblesse à  battre campagne, à  séduire ou à  haranguer les foules, la présence de Modibo Sidibé au sein de la ruche paraà®t peu probable. Pléthore de candidatures au sein de l’Adema Pour l’heure, l’Adema se dirige vers des Primaires très proches et déjà , on enregistre plus de 14 candidatures dont celle d’Iba Ndiaye, premier vice-président, Maitre Kassoum Tapo, Sékou Diakité pour ne citer que ceux-là Â… Le défi sera donc de trouver un candidat du consensus. La personnalité énigmatique de Modibo Sidibé aura bien du mal à  s’insérer parmi celles des barons de l’Adema, maintenant que Dioncounda Traoré est hors course. Si certains sont pourtant favorables à  une candidature externe au parti, l’intéressé lui-même va-t-il se donner en pâture, après avoir tant investi autour de sa personne ? Pour certains, « son positionnement ne serait pas difficile dans la mesure ou certains ténors du parti ADEMA ont quand même de bons rapports avec lui ». Rappelons tout de même qu’à  la veille des élections manquées d’Avril 2012, Modibo Sidibé avait débauché certains cadres de l’Adema tels que Zoumana Mory Coulibaly, le milliardaire ou encore la secrétaire générale du mouvement des femmes, Oumou Traoré. Mais désormais, les cartes ont changé et l’enjeu est trop grand pour sacrifier à  des manœuvres politiciennes au sein du parti de la ruche. Avec ou sans l’Adema, Modibo Sidibé trouvera bien une soupape pour se positionner dans la course aux futures présidentielles de Juillet 2013 et seulement si l’envie lui en prenait. Pour le moment, le silence de l’homme parle pour lui.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut