Société › Actualités Société

Médias: VOA s’installe à Bamako

La Voix de l’Amérique (Voice Of America,VOA), prend officiellement ses quartiers au Mali. Pour annoncer cet événement heureux, le directeur de la VOA David Ensor accompagné de la chargée des affaires publiques de l’ambassade des USA et un représentant du ministère de la communication, Alassane Souleymane, ont annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse à  l’hôtel Radisson. C’était le 6 mars dernier. Ce lancement consacre l’aboutissement de plusieurs mois de dur labeur pour divers acteurs qui ont travaillé sans relâche pour l’arrivée de la VOA à  Bamako. Ce qui fait dire Leanne Cannon, la chargée des affaires publiques qu’avec cette nouvelle station, le paysage médiatique malien s’enrichit aussi bien quantitativement que qualitativement. « Bien que la Voix de l’Amérique soit financée par le gouvernement américain, il n’y a aucune influence du gouvernement sur son contenu ou ligne éditoriale » a-t-elle précisé. Selon elle, l’ambassade des Etats Unis est très heureuse d’avoir contribué à  cette implantation, compte tenu de l’importance du rôle prépondérant que des médias libres, forts, divers et responsables jouent dans la démocratie. Cette radio américaine en partenariat avec l’ORTM pour sa diffusion à  partir du centre émetteur de point G sera diffusé en langue Bamana et songha௠sans oublier le français et couvrira 100 km autour de Bamako. La mission principale de la Voix de l’Amérique est d’informer. «Notre objectif est d’avoir une presse libre, mais aussi aider le Mali à  faire la culture de la paix. Et nous chercherons à  nous connecter avec tous nos auditeurs. Je pense que les maliens ont besoin de nouvelles informations, et ils ont besoin d’en parler » a dit le directeur de la VOA. Pour Alassane Souleymane, représentant du ministre de la communication C’’est un nouveau venu est un média de renom qui a déjà  fait ses preuves. « Vous êtes certainement un nouveau venu, mais vous n’êtes pas un novice. Vous êtes une référence. Vous êtes une école, vous êtes un partenaire de choix ». Il a invité la VOA à  rejoindre son département pour faire face aux grands défis qui se posent au Mali dans la grande composante du sahel. « La culture de la paix, de la démocratie, du développement ne peut se gagner sans les médias » a déclaré Alassane Souleymane.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut