Société › Diaspora

Les femmes au cœur du 12e Forum social mondial

Le Forum social mondial (FSM) est une réunion annuelle d’alter-mondialistes. l’édition 2013 se tient à  Tunis de mardi à  samedi pour se pencher sur les problèmes sociaux-économiques à  l’origine des révolutions arabes, mais aussi sur la contestation en Occident face à  la crise et l’austérité. Entre 30 et 50 000 personnes sont attendues pendant la semaine à  Tunis. Venus d’Allemagne, des Etats-Unis, du Canada, du Japon, de France, d’Egypte, du Maroc, d’Algérie… les participants aux mille visages du FSM ont commencé à  défiler aux cris «Â A bas la dictature, A bas le Capital », «Â A bas le sionisme », «Â Liberté pour la Palestine », «Â Solidarité avec les femmes du monde entier ». Des dizaines d’ateliers dédiés aux femmes Deux ans après le début du Printemps arabe qui a vu des islamistes conservateurs arriver au pouvoir dans plusieurs pays, le rôle des femmes sera au coeur de dizaines d’ateliers du FSM. Les débats toucheront non seulement aux questions économiques et politiques mais aussi à  des thèmes très sensibles dans le monde musulman comme la sexualité. Les féministes tunisiennes ont en particulier vivement critiqué les islamistes du parti Ennahda, qui dirigent le gouvernement, les accusant de vouloir revenir sur leurs acquis, uniques dans le monde arabe, au lieu de consacrer l’égalité des sexes. Les milieux associatifs tunisiens ont maintes fois accusé Ennahda de vouloir limiter les droits des femmes, bien que le parti islamiste ait renoncé à  inscrire la loi islamique dans le Constitution, rapporte le site internet Jeuneafrique.com « Mais une tentative avortée en 2012 d’introduire la notion de « complémentarité » des sexes au lieu d’égalité dans la future loi fondamentale a, pour de nombreuses organisations, mis en évidence les réelles intentions d’Ennahda. Les jours suivants quelque 1.000 ateliers sont prévus sur une multitude de thèmes. « Les processus révolutionnaires, révoltes, soulèvements, guerres civiles et contestations » seront néanmoins le thème central, selon les organisateurs ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut