Société › Actualités Société

Culture et paix; le Réseau Kya ouvre le débat

La rencontre a réuni un parterre de participants, acteurs culturels, femmes et hommes de médias et un public de curieux qui ont répondu à  l’invitation du Réseau culturel « Kya ». Pour les organisateurs de cette activité, la crise que connaà®t le Mali est politique mais aussi identitaire et les valeurs culturelles, véritables repères dans la vie humaine doivent être utilisées pour promouvoir le dialogue et la paix. Réconcilier et reconstruire « De Kidal à  Kayes, chaque peuple a sa particularité. Et C’’est cette mosaà¯que qui a toujours fait le charme de ce pays. C’’est plus facile de gagner une guerre que de construire une paix durable axée sur la diversité culturelle. Après la guerre, s’engage un autre combat, celui de la réconciliation et de la reconstruction. Ce combat pour la paix durable constitue un défi majeur, mais aussi une véritable opportunité ». Tel est message qu’ont voulu partager les différents conférenciers qui ont échanger avec le public sur les voies et moyens de mettre en exergue les valeurs sociétales maliennes pour amener la réconciliation et cicatriser le tissu social mis à  mal par ce conflit. Comment vivre ensemble dans la complémentarité? Comment passer d’un « choc des cultures » à  un véritable dialogue interculturel ? Comment amorcer le changement, pour l’émergence d’un nouveau Mali ? Dans ce contexte, le monde des arts et de la culture doit se mettre au premier plan et assumer sa mission historique en ralliant tous les fils du pays autour de la préservation et de la sauvegarde du patrimoine culturel du Mali.Telles sont les interrogations qui ont été évoquées lors de cette rencontre dont les échanges se sont déroulés en français et en bambara. Le Concept des causeries-débats Les acteurs culturels du Réseau KYA, conscients du fait que C’’est par une bonne compréhension des notions de « Dialogue » et de « Diversité culturelle » que la jeunesse saisira mieux les enjeux de la construction d’un nouveau Mali, et évitera de reconduire les erreurs du passé. Ainsi conformément à  son programme : « Une action et une vision pour bâtir l’avenir », le Réseau KYA se propose de tenir une série de causeries-débats à  Bamako, Ségou et Mopti, avec la jeunesse et les intellectuels maliens, pour contribuer à  la recherche d’une paix durable, accompagner le changement, la réconciliation nationale et aider à  la renaissance du Mali. Les recommandations issues des différentes rencontres seront largement diffusées et transmises aux plus hautes institutions de la République. Cette activité du Réseau Kya est réalisée en partenariat avec le ministère de la culture, la Jeune Chambre Internationale du Mali et soutenu par le centre norvégien Mimeta pour la culture et le développement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut