Économie › Agriculture & Élevage

CIP – UEMOA : la session de Bamako parle agriculture

Les déficits alimentaires chroniques, la faim, la hausse des prix des denrées alimentaires dans l’espace UEMOA interpellent au plus haut niveau la conscience des élus. Durant quatre jours, le Comité Interparlementaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) planchera sur la politique agricole de l’Union. « Le souci d’assurer la sécurité alimentaire dans l’espace communautaire, la pression démographique croissante dans nos pays, les mouvements incessants de réfugiés suite aux crises récurrentes dans la sous-région, la nécessité d’orienter l’économie sous régionale vers la transformation industrielle des produits agricoles, donnent à  la Politique Agricole de l’Union toute son actualité et tout son intérêt. » a déclaré M. Dama Dramani, président du CIP lors de son discours d’ouverture. Aujourd’hui, le secteur agricole doit être un levier indispensable de développement et surtout de croissance puisque le monde rural représente les deux tiers de l’ensemble du PIB de l’Union. Et si l’on ajoute les contributions de la pêche et de l’élevage, on atteint des taux de 35 à  40%. « Le processus de l’intégration économique de l’Union, spécifiquement son volet agricole n’aura de sens que si et seulement s’il a un impact réel et suffisant sur le vécu quotidien des populations. » a poursuivi M. Dramani. Au cours de cette session extraordinaire, trois importantes communications seront présentées. Elles concerneront la Politique agricole commune, la stratégie de relance de la production et la présentation d’une étude de cas d’intervention de la commission de l’UEMOA. Le but du projet global de l’UEMOA est de favoriser le développement économique et social des huit Etats qui la composent à  travers l’harmonisation de leurs législations, l’unification de leurs marchés intérieurs et la mise en œuvre des politiques sectorielles communes parmi lesquelles le secteur agricole tient une place primordiale. En marge des travaux, cette session abordera toutes les questions d’actualité et celles relatives au fonctionnement de l’Institution, notamment la perspective de la mise en place prochaine du parlement plénier de l’UEMOA.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut