Culture › Musique

Festival culturel arabo-africain de danse folklorique: le Mali est au rendez-vous

En plus des spectacles de danse, une exposition d’arts plastiques, des conférences sur les danses populaires et un atelier de danse sont au programme. Cette édition sera aussi marquée par la tenue de plusieurs activités scientifiques comme les colloques et les conférences. Ainsi, une conférence sur l’impact économique des festivals culturels sera animée par Yahya N’Doye, président du Conseil exécutif de l’Institut culturel afro-arabe (I.c.a.a) de Bamako. Des chanteurs comme Rabah Asma, Akli Yahiatène, Amel Wahbi et le groupe Debademba du Mali mené pas le chanteur Mohamed Dyabi se produiront au cours de cette manifestation organisée depuis 2005 sous le patronage du ministère de la Culture. « Célébrer le patrimoine de chaque nation participante » « Depuis 8 ans, ce festival a fait de la multiplicité des expressions artistiques et du grand brassage des idées venues des quatre coins du monde, les moteurs d’un événement qui fera vibrer la wilaya pendant cinq jours. Ce festival a aussi pour objectif principal la célébration du patrimoine de chaque nation participante et, en particulier, sa danse folklorique. On est également très heureux d’accueillir l’Autriche, un temple de la culture et de l’humanisme, comme invité d’honneur de cette édition », a indiqué Ould Ali, commissaire du festival. Devenu une tradition dans la ville de Tizi Ouzou, le Festival arabo-africain des danses folkloriques est organisé chaque année en ce mois de juillet dans une ambiance festive et chaleureuse. A partir de mercredi, tous les espaces culturels de la ville de Tizi Ouzou et toutes les Maisons de jeunes réparties à  travers les communes accueilleront des manifestations et des spectacles de danses présentés par les troupes participantes. Cet événement est aussi une occasion pour les pays participants de faire connaà®tre leurs produits du terroir.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut