Politique › Politique Nationale

Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise : le Mogotigui est là!

« La pluralité politique n’en avait que le nom, C’’était désolant de voir une Assemblée nationale multicolore, mais mono sonore. Résultat des courses : incompréhension, détachement et surtout dégout des citoyens de la chose politique mais non, plutôt des partis et des politiciens. ATT sorti, plus de majorité, plus de partenaires les convives ont quitté la table. Ce n’est pas aussi simple car le mauvais danseur garde toujours ses pas et le peuple n’est pas dupe. En tout cas nous on n’était pas à  cette table là  ». Ainsi parlait Mamadou Bakary Sangaré dit Blaise il ya quelques jours devant les journalistes à  l’occasion de la présentation de son projet de société. Il portait ainsi un regard critique sur la gestion censuelle du régime défunt qui, selon lui a galvaudé la politique malienne avant d’exhorter les Maliens à  ne pas reconduire les mêmes qui ont contribué à  plonger le pays dans le chaos. Le rouquin de la politique malienne, Mamadou Bakary Sangaré alias Blaise sera dans les starting-blocks lors de la course à  Koulouba. Il défendra le 28 juillet les couleurs de la Convention sociale démocrate (CDS Mogotiya). Né le 16 novembre 1954 à  Bamako, l’homme a entrepris de brillantes études qui l’ont amené à  l’Ecole nationale d’Administration(ENA). Nanti du diplôme de cette prestigieuse école, il servira successivement à  l’hôpital de Kati, à  la Banque mondiale comme contractuel et au conseil économique et social. Sur le plan politique, il fut conseiller communal, membre du conseil du cercle de Bougouni, membre de l’Assemblée régionale de Sikasso. Mamadou Bakary Sangaré est depuis 2007 conseiller national. l’ancien directeur de la Caisse des retraités du Mali entre 1992 et 1996 est un féru de la politique qui a fait ses premières armes à  l’Union nationale des jeunes du Mali. C’’est ainsi qu’à  l’avènement de la démocratie au pays en 1991, le Mogotigui s’engagera avec le Parti pour la démocratie et le progrès(PDP) dont il fut l’un des membres fondateurs. A Après avoir cheminé avec ce jeune parti quelques années, il décide de créer son parti : la Convention sociale démocrate en 1996. Après sa débâcle de la présidentielle de 2007, Blaise espère faire mieux cette année.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut