Société › Environnement

« Nuit citoyenne », la société civile fête le Pacte

Le Reso Climat Mali a lancé en en juin dernier une initiative dénommée le « Pacte Environnemental » pour interpeller les Maliens et en particulier les candidats à  l’élection présidentielle sur les enjeux environnementaux de l’heure. Le Reso Climat est une plate-forme de la société civile qui regroupe des ONG œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Dans le cadre de leurs actions de plaidoyer et de sensibilisation, ces organisations ont élaboré et soumis un texte appelant les Maliens à  s’engager pour un Mai nouveau , en pensant autrement le développement. à‰conomie plus verte, protection des ressources naturelles, prise en compte des questions environnementales dans les politiques de développement, tels sont les grands axes du document décliné en 10 principes. 23 candidats sur 27 ont signé Le Pacte a été soumis à  la signature de tous les candidats à  la présidentielle du 28 juillet prochain. Le président du Réso Climat Mali a annoncé, lors de la « Nuit Citoyenne » organisée par le réseau ce jeudi 25 juillet à  l’hotel Azala௠Salam de Bamako, que 23 candidats ont signé le document. S’engageant ainsi à  prendre en compte les 10 principes, au cas o๠ils sont élus. Le différents intervenants au cours de cette soirée de gala ont salué l’initiative du Reso Climat Mali et appelé à  un suivi de la mise en œuvre des engagements pris par les uns et les autres. Le secrétaire général du Ministère de l’Environnement et de l’Assainissement qui présidait la soirée a indiqué que la société civile venait de jouer le rôle qu’on attend d’elle, celui d’une force de proposition et de veille. M. Maà¯ga a demandé à  tous les Maliens de se tenir aux côtés de celui ou celle qui sera élu pour lutter efficacement à  la protection de notre environnement, notre économie étant dépendante en grande partie des ressources naturelles. Il faut noter qu’ont participé à  cette manifestation, aux côtés des membres du du réseau, des représentants des partenaires techniques et financiers, avec leur tête de file, le Royaume de Suède. La soirée a été animée par Nahawa Doumbia, Baba Salah, la troupe Akibodé et le poète Robert Dissa qui ont tous signé la pétition soutenant le Pacte.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut