Culture › Musique

Des rappeurs maliens lancent un message au nouveau président IBK

A Bamako, un groupe de rappeurs appelé « Les frères de la rue » n’ont pas attendu que le nouveau président du Mali, élu jeudi 15 août, Ibrahim Boubacar Keà¯ta dit « IBK », prenne ses fonctions. Ces chanteurs, qui se veulent les porte-parole des jeunes Maliens, adressent dans leurs chansons un message clair à  IBK. « On te confie quelque chose de grand, à  toi le Président ! On te confie notre grand Mali, » disent les paroles, le mot « confier » signifiant également « mettre en garde » en bambara. « Président, les jeunes veulent du travail ! Femmes ou hommes, on veut tous des écoles ! Tous les jeunes Maliens se sont unis pour t’élire ! » Derrière leurs revendications, un constat : « la plus grande partie de la population du Mali, C’’est des pauvres, » explique le chanteur du groupe à  l’envoyé spécial de FRANCE 24, Roméo Langlois, précisant que les tensions avec le Nord sont à  l’origine de la crise dans le pays. l’engagement politique de ces artistes se veut l’écho d’une sensibilisation plus générale de la population. « Tous les Maliens veulent le changement. On attend la paix, la réconciliation, l’emploi, » détaille-t-il. « Avant, les jeunes ne s’intéressaient pas trop à  la politique mais cette année, nous nous sommes engagés, » explique un autre membre du groupe.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut