Politique › Politique Nationale

Dramane Dembélé remercie ses partisans d’avoir porté IBK à la victoire

Mes Chers Compatriotes, l’élection présidentielle vient de connaitre son épilogue avec la proclamation des résultats provisoires du second tour par le Ministre en charge de l’Administration territoriale. Un second tour qui consacre la victoire claire et nette du candidat pour lequel nous vous avions convié à  voter massivement, le Président Ibrahim Boubacar KEITA. La grande mobilisation du Peuple malien que nous avons constatée pendant le premier et le second tour du scrutin est confirmée par un taux de participation jamais égalé sous la 3ème République. C’’est là , incontestablement la plus belle preuve de l’engagement et de la détermination des Maliennes et des Maliens à  tourner définitivement la page de la grave crise politico-institutionnelle et sécuritaire qui a plongé notre pays dans une tragédie indicible. Cette élection du candidat Ibrahim Boubacar KEITA à  la présidence de la République du Mali augure de lendemains meilleurs pour le Peuple malien, tant il apparaà®t véritablement comme l’homme de la situation. En effet, ses qualités d’homme de parole et surtout de décision font de lui celui qui est le plus à  même de redonner au peuple malien sa dignité et son honneur perdus, tout en assurant la paix et la sécurité indispensables à  son épanouissement. Toutes nos félicitations au nouveau Président élu ! C’’est l’occasion aussi pour moi de féliciter et de remercier le Peuple malien pour sa participation massive à  un processus destiné à  lui redonner les moyens de sa réhabilitation et de sa renaissance. Quant aux militantes et militants, sympathisantes et sympathisants de mon parti, l’ADEMA-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice, ainsi qu’aux nombreux compatriotes qui m’ont fait confiance en m’accordant leur suffrage, les mots me manquent pour leur signifier toute ma gratitude et toute ma reconnaissance pour le travail abattu. Camarades militantes et militants, sympathisantes et sympathisants de l’ADEMA-PASJ, le moment viendra certainement pour nous d’examiner sans complaisance notre bilan de cette élection présidentielle. En attendant, force est de reconnaà®tre qu’au regard des résultats obtenus, on ne saurait nier que notre Parti a subi un sérieux revers. En effet, C’’est la première fois que le premier parti du Mali, le parti le mieux implanté dans le pays, avec 56 députés, 276 maires et 3185 conseillers municipaux, subit une telle défaite ! Cependant, après une analyse lucide de la situation, notre intime conviction est faite : le revers historique que l’ADEMA-PASJ vient de subir tient plus à  la forte défection dans nos propres rangs qu’à  une quelconque manipulation des urnes ! Nous savons que notre Parti a été touché dans ses fondamentaux depuis plusieurs années, nous savons que notre Parti a connu plusieurs saignées depuis sa création, nous savons que notre Parti a subi une nouvelle crise grave suite à  ma désignation comme son candidat pour cette élection présidentielle, mais nous avions espéré, et même cru, en la vitalité de notre Parti et en sa capacité de se retrouver et de se remobiliser au moment des choix déterminants… C’’est justement ce que nous a prouvé l’exaltante campagne que nous venons de mener, malgré les énormes difficultés que nous avons rencontrées dans sa conduite. Mais comment se fait-il que la vitalité de notre Parti et l’envergure de son implantation dans le pays ne se soient pas traduites dans les urnes par un meilleur score ? C’’est à  cette question essentielle que nous devons désormais répondre. La Direction du Parti est donc fortement interpelée… Pour ma part, ayant eu le grand honneur et le bonheur, lors de cette compétition électorale, de porter fièrement les couleurs du Parti d’Abdramane Baba Touré, d’Alpha Oumar Konaré et de Dioncounda Traoré, J’ai décidé de travailler désormais prioritairement à  la réalisation de notre vieux projet de refondation du Parti, de contribuer au recentrage de notre agir politique en retrouvant nos fondamentaux idéologiques. La Direction de notre Parti doit comprendre que le FDR a accompli sa mission historique du combat victorieux pour le retour à  l’ordre constitutionnel dans notre pays et que l’enjeu désormais pour l’ADEMA-PASJ, C’’est le combat pour la réalisation de son Projet de société ! C’’est pourquoi, en tant que candidat de l’ADEMA-PASJ, parti membre de l’Internationale socialiste, J’ai appelé toutes les militantes et tous les militants, toutes les sympathisantes et tous les sympathisants de notre Parti, toutes les Maliennes et tous les Maliens qui ont voté pour moi au premier tour, à  se joindre à  moi pour reporter massivement leurs voix sur Ibrahim Boubacar KEITA, dont le parti est aussi membre de l’Internationale Socialiste ! Le résultat a été un véritable plébiscite. Soyez-en toutes et tous chaleureusement remerciés ! M’adressant à  présent plus particulièrement aux membres de mon Parti, je voudrais leur dire ceci : Chers Camarades de l’ADEMA-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice, la refondation de notre Parti et du paysage politique malien est désormais en marche. C’’est notre devoir historique de génération de l’accomplir, afin de mettre un terme définitif aux dérives comportementales qui ont conduit notre pays dans le gouffre et ont largement entamé son honneur et sa dignité ! J’y prendrai toute ma part, Incha’Allah ! Puisse Le Tout-Puissant nous accompagner dans cette œuvre de stabilité, de paix et de réhabilitation pour notre pays ! Dieu bénisse le Mali ! Bamako, le 16 août 2013 Dramane DEMBELE

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut