Société › Actualités Société

Merci aux pays contributeurs pour la paix au Mali!

Les enfants et les femmes des membres des forces armées et de sécurité maliennes ont témoigné par la remise de trophées et de tableaux leur reconnaissance envers les pays et organisations qui ont contribué à  la restauration de l’intégrité du territoire et au retour de la paix au Mali, dans la salle de conférence de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye de Bamako, ce jeudi 29 août 2013. «Â Cette cérémonie symbolique est un témoignage de reconnaissance et de remerciement de l’ensemble des enfants et épouses des membres des forces armées et de sécurité du Mali à  l’adresse des pays et organisations pour les soutiens exceptionnels à  nos pères pour le retour de la paix et la sécurité dans notre pays », a déclaré Oumou Sangaré, fille du général Pangassy, porte –parole des enfants des camps. La Force Serval, la Misma, l’EUTM, le Tchad, la Chine et la Minusma ont reçu tour à  tour des tableaux et des trophées en guise de reconnaissance pour service rendu à  la nation malienne. La cérémonie de reconnaissance coparrainée par le Président de la Commission Dialogue et Reconnaissance, Mohamed Salia Sokona et le Chef d’Etat-major général des armées, le Général Ibrahima Dahirou Dembélé, a enregistré la présence du Ministre de la Culture, Porte-parole du gouvernement, Magan Dembélé, le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies, Abdoulaye Bathily, le Représentant spécial du Président de la Commission de la CEDEAO, Chaka Aboudou Touré . «Â Je mesure l’importance décisive de la prompte intervention des armées étrangères et singulièrement de celle de la France, quand nos positions défensives ont été attaquées à  Konna et Diabaly. Je salue également l’engagement et la bravoure des troupes tchadiennes à  qui je rends un hommage particulier, mais merité. J’associe à  ces hommages toutes les Forces des pays frères de la CEDEAO qui ont été engagées d’abord sous le drapeau de la Misma, et qui évoluent aujourd’hui sous celui de la Minusma », a salué le Chef d’Etat-major général des armées, General Ibrahima Dahirou Dembélé. Le Président de la Commission Dialogue et Réconciliation, Mohamed Salia Sokona a salué l’initiative, précisant qu’après, les douloureux évènements que le Mali a connu, cette cérémonie constitue un acte significatif, surtout lorsqu’il est initié par des jeunes, des enfants dont les parents, les frères et sœurs ont été des acteurs ou des victimes d’une situation qui leur a été imposée. «Â Au-delà  de la symbolique, la cérémonie doit constituer un cadre propice de réflexion et de médiation sur la contribution de chaque malien à  la gestion des effets de cette période de crise marquée par des violations graves de droits de l’homme, des vols et de traumatismes subis par les populations. Je me joins aux jeunes pour remercier vivement tous les pays amis, les organisations sous régionales, régionales et internationales, qui au moment opportun, n’ont ménagé aucun effort, pour permettre à  notre pays, de rétablira sa souveraineté et l’intégrité de son territoire », a remercié, le Président de la Commission Dialogue-Réconciliation, Mohamed Salia Sokona. -30-

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut