Politique › Politique Nationale

Le nouveau gouvernement à l’école de la fonction ministérielle

l’exercice visait à  approfondir les connaissances des ministres sur le gouvernement au sein de l’architecture institutionnelle, à  les outiller pour qu’ils puissent faire face à  leurs tâches quotidiennes dans la conduite de leur cabinet, dans les relations avec les autres collègues en terme de collégialité et de solidarité. La rencontre qui s’est déroulée dans la salle de conférence du Contrôle général des services publics était présidée par le Premier ministre Oumar Tatam Ly. Ce séminaire a enregistré la participation de la quasi-totalité des ministres, du secrétaire général du gouvernement, Mme Diakité Fatoumata N’Diaye et des plus proches collaborateurs du chef du gouvernement. Les travaux ont porté entre autres sujets sur l’architecture et le fonctionnement de l’appareil exécutif. Plus précisément, il s’agissait de dégager les grandes lignes prioritaires de la Feuille de route du gouvernement conformément au projet de société du président de la République, Ibrahim Boubacar Keà¯ta. Cette rencontre qui s’est déroulée à  huis clos, a notamment porté sur 4 communications thématiques. Le premier thème était intitulé : « le gouvernement au sein de l’architecture institutionnelle, sa composition, son fonctionnement, la complémentarité et la solidarité gouvernementales, le statut, les pouvoirs et les moyens du Premier ministre et des ministres, les relations avec les institutions». Cette communication a été présentée par Fousséyni Samaké, le directeur général de l’Ecole nationale d’administration (ENA) et ancien secrétaire général du gouvernement. Le deuxième thème était relatif aux procédures du travail gouvernemental comme l’élaboration du programme de travail et du programme d’action du gouvernement, l’élaboration des textes législatifs et réglementaire. C’’est le secrétaire général adjoint du gouvernement, Mamadou Traoré qui était chargé de faire cette communication. Les procédures de passation des marchés publics et des délégations de service public ont été largement expliquées lors de ce séminaire. Ce sujet a été développé par Amadou Santara, le président de l’Autorité de régulation des marchés publics. Le quatrième thème du séminaire intitulé « la fonction de contrôle au sein de l’administration » a été exposé par le contrôleur général des services publics, Amadou Gadiaga. Si le séminaire gouvernemental est désormais encré dans les pratiques de gouvernance dans notre pays, celui de samedi dernier revêtait un caractère particulier. En effet, notre pays sort de la plus grande crise de son histoire. Les défis auxquels il est confronté sont donc nombreux et multiformes. l’exercice était d’autant plus utile que plus de la moitié des membres du gouvernement de Oumar Tatam Ly sont à  leur première expérience ministérielle. Il fallait donc outiller les ministres pour qu’ils puissent faire face à  leurs tâches quotidiennes dans la conduite de leur cabinet, dans les relations avec les autres collègues du gouvernement en terme de collégialité et de solidarité.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut