Personnalités › Parcours

Mali: Idriss Deby Itno, « guest star » du 19 septembre

Standing ovation pour le Président tchadien qui n’a pas boudé son plaisir ce 19 septembre à  Bamako. Présent dans la capitale malienne pour la fête célébrant la prise de fonction du président élu Ibrahim Boubacar Kéita, Idriss Déby Itno a été maintes fois applaudi par la foule massée dans le stade du 26 mars. Le Tchad s’est engagé dès les premières heures dans la guerre contre les djihadistes au nord du Mali, en janvier 2013. L’armée tchadienne a perdu une trentaine de soldats, au cours des opérations les plus difficiles dans le désert malien. A plusieurs reprises, les maliens avec à  leur tête leurs plus hautes ont remercié le Tchad pour son engagement et son sacrifice. Applaudissements à  tout rompre A son entrée dans le stade du 26 mars, c’est une grande clameur qui a accueilli le président tchadien. « Déby, Déby » scandait la foule qui s’est levée pour l’acclamer. Idem quand il s’est diriger vers le pupitre pour prononcer un discours dans lequel, égal à  lui-même, il a appelé « ses frères du nord Mali » à  protéger la paix fragile retrouvée. Le président Ibrahim Boubacar Keita a parlé dans son discours de « pacte de sang » entre les deux peuples, au regard du sacrifice de tchadiens pour la libération du Mali. On se souvient qu’il avait réservé son premier voyage officiel au Tchad pour exprimer sa profonde gratitude et celle du peuple malien. Les Maliens ont donc tenu à  montrer leur reconnaissance au pays frère et à  son président, dont un des fils a été blessé au front dans la région de Kidal.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut