Personnalités › Parcours

Nènè Diabaté: sur les traces de ses parents

A 23 ans, cette talentueuse artiste, de mère cantatrice et de père guitariste, a un regard ambitieux sur son avenir musical. Malgré son jeune âge, Nènè Diabaté s’impose petit à  petit dans la musique. Pour rappel, elle fit sa première apparition lors de la Can 2002 au Mali à  travers « l’espoir», un groupe des tout petits qui émerveillait le public avant l’ouverture des matchs. Plusieurs single à  son actif Pour le moment, la jeune Nénè est la seule parmi ses sœurs à  entamer une carrière musicale. Malgré sa détermination pour le travail bien fait, elle n’a pour le moment aucun album à  son actif. Pour faire plaisir à  ses fans, elle a concocté quelques titres sortis en single. Il s’agit du Fourou, Fitriwalé(Ingratitude), droit des enfants. Parmi ces titres, Fourou est le morceau phare. Déjà , elle prend part à  des cérémonies festives comme les mariages, les baptêmes et concerts. Le style musical adopté par la jeune griotte est le tradi-moderne. Nénè ne pas cache son mécontentement devant l’ampleur du piratage des œuvres, une pratique qui depuis des années, freine l’émergence de la musique. Elle a surtout déploré le silence coupable des artistes, griots et des autorités. Comme référence, elle cite Oumou Sangaré, Babani Koné et Madiaré Dramé. Dans l’avenir, Néné envisage la création d’une fondation pour voler au secours des enfants de la rue et des personnes défavorisées. Ambassadrice junior de la caravane médiatique « Tous et chacun » Durant les dix jours de la 3ème édition de la caravane médiatique « Tous et Chacun » portant sur la réduction de la mortalité maternelle, néo-natale et infantile, elle était présente pour défendre la cause des enfants, comme l’ont fait ses parents à  l’instar de Babani Koné, Toumani Diabaté et Nafi Diabaté dite « Marimar » tous Ambassadeurs de la Campagne « Tous et Chacun ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut