Personnalités › Interview

Soungalo Sogoba: « Avec cette mobilisation, le taux de participation va augmenter »

Journaldumali : Comment expliquez-vous le faible taux de participation (38,62%) au 1er tour des législatives? Soungalo Sogoba : Il y a plusieurs causes, d’abord il y a le fait que les gens ont été déçus du comportement des politiciens. En réalité la population a massivement voté lors des élections présidentielles, croyant vraiment à  la politique, tout en pensant, qu’après la mise en place du Président de la République, elle allait avoir gain de cause. Mais malheureusement, tel n’a pas été le cas. Sûrement la population est trop pressée aussi. Ensuite, C’’est que les politiciens n’ont pas eu le temps nécessaire parce qu’après le coup d’Etat, beaucoup de structures ont été saccagées de telle sorte que, certains partis politiques n’ont plus de comité. Or, qui parle de mobilisation, parle vraiment de l’examen de cette base politique. Mobilisez les gens, cela sous entend, qu’ils aient foi en quelque chose. Dans les structures de base, les comités ne sont pas bien structurés, et même ceux qui font la politique se cachent et passent inaperçus. De là , on ne peut pas mobiliser à  hauteur de souhait… Au sein de votre parti, qu’est-ce que vous avez entrepris pour qu’il y ait une forte participation au second tour prévu le dimanche 15 décembre 2013 ? l’animation politique, C’’est l’une des missions d’un politicien. J’étais à  Kalanban-Coro et à  Kabala pour la mobilisation. Nous sommes allés vers les regroupements des femmes et des jeunes pour les faire savoir que, même s’ils ne sont pas totalement d’accord avec les politiciens, les législatives constituent un pan dans l’évolution politique d’un Etat. Le président de la République déjà  élu ne va jamais descendre pour dire à  la population d’aller voter pour les députés. C’’est la population qui doit savoir qu’un député est important pour le développement du pays. Quand un parti politique n’a pas de député, ça veut dire qu’il n’a pas de mot à  dire dans la construction du pays. Raison pour laquelle, nous avons redoublé d’efforts dans l’animation politique et beaucoup dans la sensibilisation afin que nos militants sortent massivement pour voter le dimanche pour nos candidats qui sont encore dans la course afin que nous ayons des députés au sein de l’Assemblée. Nous avons également constitué des points de chute au niveau de chaque quartier pour faire savoir à  nos militants, qu’il faut qu’on aille totalement aux législatives pour avoir vraiment gain de cause. La jeunesse du parti est en train de faire du porte-à -porte pour sensibiliser les gens à  aller voter. En tout cas, nous sommes sûr et certain aujourd’hui, avec la mobilisation qu’on a pu faire, le taux de participation sera nettement supérieur à  celui qu’on vient de voir au premier tour. Je suis sûr et convaincu que, le dimanche 15 décembre, il y aura au niveau de Kalaban-Coro et environnant une forte mobilisation. Donc vos militants sortiront massivement voter pour avoir un représentant à  l’Hémicycle ? Pour nous, ce n’est plus un problème de parti, mais plutôt un défi pour Kalaban-Coro. Si la population de Kalaban-Coro veut réellement avoir un représentant à  l’Assemblée Nationale, il faut qu’elle sorte voter massivement le dimanche, afin que Kalaban-Coro ait son mot à  dire dans la gestion du pays. A cet effet, la population doit voter la seule liste Urd-Mpr-Codem-Asma Cfp o๠il y a un représentant de Kalaban-Coro.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut