Société › Actualités Société

La JCI 2013 vous dit « Diarama » !

« Un seul homme, un seul mandat, un an « , ont coutume de dire les membres de la Jeune chambre internationale Mali(JCI) pour montrer que l’organisation reste dynamique et se renouvelle chaque année avec de nouveaux venus. Elu en Octobre 2012, au terme du congrès de Mopti, Youssouf Diawara qui a présidé les rênes de la jeune organisation pendant l’année 2013, s’apprête à  passer le flambeau à  un autre leader. Pour clore ce mandat en toute beauté, une cérémonie de reconnaissances a été organisée pour couronner un an d’activités, qui ont permis d’offrir des opportunités aux jeunes en leur donnant la capacité de créer des changements positifs ». Les membres de la jeune chambre Mali et ses organisations locales se sont dons réunis à  l’Institut Français, lundi 23 décembre, pour évoquer l’année 2013, en musique et en actes. La projection d’un mini film a permis au public d’apprécier les actions et projets réalisés. « Agir avec exemplarité » « Agir avec exemplarité », c’était le leitmotiv du mandat du président national 2013 Dr Youssouf Diawara. 2013, année de crise au Mali mais année de défis, a t-il rappelé.  » 2013 a été un mandat exceptionnel. Aujourd’hui, plus que tout, nous avons besoin d’exemples et d’une jeunesse engagée », a t’il déclaré. La JCI Mali, s’est beaucoup engagée sur les questions électorales en 2013, contexte oblige, elle a aussi mobilisé près de 400 jeunes pour la sensibilisation au vote dans un contexte de crise. Le président sortant se targue d’avoir mobilisé un budget de plus 120 millions pour agir dans le sens de l’intérêt commun et de la solidarité. Pour Mamadou Gaoussou Diarra, ministre de la jeunesse et des sports :  » La JCI Mali montre l’exemple et la seule façon d’influencer les autres, c’est de donner l’exemple. Le Mali, affirme encore le ministre, a besoin d’une jeunesse motivée, citoyenne, engagée pour être le socle d’un Mali nouveau et former cette génération « Dembé ». Moussa Mara, ministre de la politique de la ville, qui est l’un parrain de la Jeune Chambre, a déclaré que les « jeunes jaycees devaient être fidèles à  leurs principes ». Au cours de l’année écoulée, plusieurs projets des organisations locales ont été reconnus, comme le projet  » Pain d’Or », de la JCI Bamako Espoir, un projet novateur d’entreprenariat pour les boulangers. Harira Cissé, sa présidente s’est dite fière d’avoir accompli de belles choses lors de ce mandat.  » Un mandat marquée, ajoute d’elle, par l’action ». Les présidents des OLM ont tous ensemble, à  leur tour, remis au président un trophée de reconnaissance au terme de la soirée. A l’issue de cette cérémonie de reconnaissances de la JCI Mali, chaque président des OLM locales a reçu un trophée et un mot d’encouragement du président national sortant Youssouf Diawara. Une belle soirée agrémentée par des prestations musicales, celle de Nampè Sadio et de tranches d’humour animé par Guimba Junior et d’autres artistes. L’année prochaine, le jaycee Didi Kouakou Diallo, succèdera à  Youssouf Diawara pour un an. Ainsi va la Jeune Chambre internationale dont l’un des crédos est d’être le principal réseau mondial de jeunes citoyens actifs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut