Idées › Éditos

Edito : Viva 2014…

L’an dernier, à  pareil moment, les Maliens anxieux que nous étions, assistions impuissants à  l’occupation du Nord, o๠les pires exactions, crimes, et viols se perpétraient sur nos frères et sœurs d’une même nation. Sur le plan politique, les tergiversations de la communauté économique africaine, et celles des leaders de la transition, ne rassuraient point, quant à  une intervention des forces africaines au Nord du Mali. La menace djihadiste planait, incertaine, jusqu’à  ce jour fatidique o๠les ennemis commirent l’erreur de tomber sur Konna en plein C’œur du Mali. Ce 11 janvier 2013, o๠de leur base au Niger, des pilotes français décollaient, le C’œur vaillant pour voler au secours du Mali. Ce 11 janvier 2013, o๠la main invisible de Dieu s’est posée sur le Mali. Ce 11 janvier o๠le soldat Damien Boiteux tombait sur le champ de l’honneur… Et à  la veille d’une nouvelle année pleine de promesses et de chantiers, celui de la réconciliation des C’œurs, de l’apaisement des blessures, de la reconstruction de l’unité nationale, interrogeons-nous. Que nous réserve donc 2014 ? Un Mali plus juste ? Un Mali plus uni ? Un Mali moins corrompu ? Un Mali plus travailleur ? Un Mali plus assaini ? Un Mali moins en retard ? Un Mali d’excellence sur le plan de l’éducation ? Un Mali plus sûr ? Un Mali avec une armée réparée ? Un Mali d’institutions plus fortes et non plus d’hommes forts, dixit Barack Obama ? Un Mali o๠il fera bon vivre, o๠l’espoir renaà®tra et perdurera dans les C’œurs, un Mali o๠les perspectives d’emploi se profileront à  l’horizon, un Mali o๠les inondations ne seront plus synonymes de tragédies, un Mali o๠accomplir son devoir électoral sera ancré dans les esprits. Il nous faut chacun, chacune, tirer le bilan. Faire sa rétro personnelle, son introspection individuelle pour mieux appréhender 2014. Les fêtes de fin d’année, Noel y compris, sont le début d’un autre cycle. Un recommencement. Une nouvelle chance du créateur. Alors, 2014, j’ose l’espérer, tel ce 9 février 2009, lorsque, jeune diplômé en Lettres, je sautai dans un avion pour rentrer au pays. Hasard ou destinée, mon choix s’est orienté vers ce pays qu’on qualifiait de démocratie exemplaires, cette contrée o๠de grands hommes ont régné. L’histoire, on le dit se répète trop souvent, alors si j’ai un vœu à  formuler, c’est que le spectre des coups d’Etats, des descentes musclées dans la rue, cessent à  tout jamais. Le Mali se relève petit à  petit d’une crise inattendue, à  une vitesse extraordinaire, avec un sursaut étonnant, incroyable, grâce aux alliés et aux Amis du Mali. Soyons fiers d’appartenir au Grand Mali. Et quelque soit les hommes et femmes qui le dirigent, soyons exemplaires, des citoyens modèles. Il n’y a que de cette façon que l’on ajoute sa pierre à  l’édifice national. A ton appel Mali… Meilleurs vœux 2014 à  tous et à  toutes. La rédaction Journaldumali.com

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut