Culture › Arts Plastiques

Miss Faida : place à la femme ronde, ronde, ronde…

Après Miss Djongoma au Sénégal, Miss Awoulaba en Côte d’Ivoire, et anciennement Miss Yayoroba(femme opulente) au Mali, place à  Miss Faida. Une femme ronde également et pleine de charme et qui devra être choisie à  l’issue d’un concours, qui couronnera le 8 mars prochain (journée de la femme) l’heureuse lauréate. Miss Faida, veut valoriser les atouts généreux et intellectuels des femmes bien en chair. Si celles-ci sont appréciées des hommes africains, pourquoi ne pas le mettre en valeur, estime l’un des organisateurs. Pour Kanssourou Bathily, promotrice de l’agence Diam Consult, il s’agit de réaliser un rêve pas impossible :  » promouvoir la beauté naturelle de la femme malienne et son rôle dans la réconciliation nationale », confesse l’intéressée. Téléréalité Si la paix et la réconciliation sont au C’œur de ce concours, il doit en effet créer un cadre de rapprochement entre les huit régions du Mali. De plus, Miss Faida veut sensibiliser la femme malienne sur les dangers de la dépigmentation, en la décomplexant face aux standards occidentaux de beauté. Pour cela, il lui faut assumer son teint naturel et ses rondeurs, car bon nombre de nos sœurs maliennes mettent leur santé en danger pour paraà®tre la plus belle… Plus de mille candidates originaires des différentes régions du Mali sont attendues. Elles seront soumises à  une série d’épreuves suite à  laquelle le jury retiendra 16 finalistes qui seront réunies dans un même endroit pour une émission de télé-réalité. Laquelle durera 15 jours. Au même moment, le public aura l’occasion de découvrir la personnalité de chaque candidate afin de choisir sa miss en votant par Sms. Pour la styliste malienne Fara : « La femme ronde doit être mise en valeur. La beauté se trouve dans la différence et non dans la taille ni dans le teint». Avis aux miss !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut