Personnalités › Jeunes talents

Olga Katilé, 15 ans, lauréate d’un prix Unesco pour la Paix

Olga, 15 ans est élève au Lycée Kodonso de Bamako et ce jeudi 13 février 2014 est une belle journée pour la jeune écolière. Olga vient en effet d’être primée pour un concours intitulé «Les Chemins de la culture de la paix» et visant promouvoir une compréhension mutuelle entre les peuples organisé par l’Unesco. C’est son poème intitulé « Et si la paix… » qui lui a valu d’être lauréate, une distinction que le ministre de la jeunesse et des sports, Mamadou Gaoussou Diarra a tenu à  saluer en lui remettant le prix en question : «Votre sacre international honore tout le Mali. Il fait de vous une ambassadrice de la Génération Dembé dont nous travaillons à  favoriser l’émergence et qui doit s’illustrer par l’excellence et l’exemplarité afin d’influer sur l’ensemble de la nation» a déclaré le ministre en remettant le prix à  Olga. La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur du Bureau-pays de l’Unesco au Mali, M. Lazare Eloundou. La lauréate était accompagnée de ses parents, des responsables et du corps professoral des établissements scolaires Kalanso et Kodonso. Le prix est composé d’un Diplôme et d’un Ipad. Prenant la parole au nom de la Directrice générale de l’Unesco, Mme Irina Bokova, M. Lazare Eloundou a situé le prix dans son contexte. Pour lui, « cette distinction témoigne de l’esprit de créativité de la jeunesse malienne» à  travers la jeune lauréate. Il a aussi souhaité que l’exemple d’Olga Katilé, 15 ans et élève en 10 année au Lycée Kodonso, fasse des émules dans le pays voire sur le continent. Un poème pour la paix Le concours international pour une compréhension mutuelle est une initiative lancée par la Directrice générale de l’Unesco à  l’occasion de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre 2012. Plus de 1300 jeunes du monde entier âgés entre 14 et 25 ans y avaient participé. Et environ 400 œuvres ont été soumises par les participants, dans les quatre catégories en compétition : essai, photographie, vidéo ou arts graphiques. Les travaux ont été évalués par un jury sur la base de leur originalité et de la créativité avec laquelle les jeunes perçoivent et ont exprimé leur vision et leur pratique de la paix, de la tolérance et de la non-violence au quotidien. A l’issue des délibérations, huit œuvres ont été sélectionnées. Elles illustraient la capacité des auteurs à  mettre en exergue les valeurs fondamentales de la culture de la paix et de la non-violence, y compris le respect pour la diversité, le dialogue interculturel et interreligieux, ainsi que la justice et l’équité. La promotion de ces valeurs s’inscrit au C’œur même de la Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022) proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en décembre 2012. Le poème d’Olga Olga KATILE, Mali

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut