Politique › Politique Nationale

Van Rompuy, l’autre hôte de Bamako

Elle fait suite à  celle que le chef du gouvernement, Oumar Tatam Ly, avait effectuée les 5 et 6 février dans la capitale belge à  l’occasion de la 2è réunion du Groupe de suivi de la Conférence de Bruxelles. C’’est à  l’issue de leur entretien que Herman Van Rompuy avait annoncé au Premier ministre qu’il souhaitait venir au Mali. l’illustre hôte sera accueilli à  l’aéroport de Bamako-Sénou avec les honneurs. Le Premier ministre Oumar Tatam Ly sera au bas de la passerelle de l’avion pour l’accueillir. La visite du président du Conseil européen se déroulera au pas de charge puis que de l’aéroport, il mettra directement le cap sur Koulikoro pour une visite à  la Mission européenne de formation de nos militaires (EUTM). Il sera accompagné au centre de formation par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Soumeylou Boubèye Maà¯ga. Dans l’après-midi, Herman Van Rompuy sera reçu en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keà¯ta, avant d’animer avec lui une conférence de presse. Après Koulouba, le cortège de l’hôte de marque prendra la direction de l’Hémicycle o๠Van Rompuy prendra la parole devant les députés après s’être entretenu avec le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé. Le programme de cette journée chargée prévoit, un peu plus tard, une rencontre avec le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et patron de la Minusma, Robert Koenders. Ensuite, le visiteur de marque rejoindra à  nouveau le palais présidentiel de Koulouba o๠le chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keà¯ta offre un dà®ner en son honneur. Demain, l’agenda prévoit dans la matinée une rencontre avec commandant de la force Serval, le général Marc Foucaud. Aussitôt après cet entretien, Herman Van Rompuy repartira pour Bruxelles. Herman Van Rompuy a été porté à  la tête du Conseil permanent européen en novembre 2009. Il a pris ses fonctions lorsque le Traité de Lisbonne est entré en vigueur le 1er décembre 2009. En 2012, il a été réélu pour un second mandat qui a débuté le 1er juin 2012 et court jusqu’au 30 novembre 2014. Au moment de sa première élection en 2009, Van Rompuy était le Premier ministre de la Belgique. Auparavant, il avait été, dans ce pays, président de la Chambre des représentants (2007­2008) et avait occupé plusieurs fonctions ministérielles, dont celles de vice-Premier ministre et de ministre du budget (1993-1999), de ministre d’à‰tat (2004) et de secrétaire d’à‰tat aux finances et aux petites et moyennes entreprises (1988).

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut