Sport › Football

Coupes Africaines des Clubs : Le Djoliba et Réal haut la main

Le week-end dernier a été marqué en football par les matches retour des compétions africaines. Les clubs maliens ont connu des fortunes diverses. Si le Djoliba et le Réal de Bamako franchissent l’étape suivante, le stade malien de Bamako et le Club Olympique de Bamako (COB) sont passés à  la trappe. Les deux clubs qui recevaient ont su tirer leur épingle du jeu en validant leur ticket pour le tour prochain des compétitions. La bonne note est à  attribuer au Réal qui a créé la sensation, en ligue des champions, en éliminant l’ogre nigérian, Eyimba. La victoire étriquée (1-0) du vainqueur de la ligue des champions d’Afrique en 2003 et 2004 n’aura pas suffi. Au finish les Rouges et Noirs se qualifient grâce à  leur victoire acquise de haute lutte et contre toute attente au Nigéria au match aller, sur le score de 2-1. Auréolés du statut de tombeurs des FAR du Maroc et d’Eyimba, les protégés de Nouhoum Diané sont désormais requinqués à  bloc pour la suite de la compétition. La probable prochaine victime de l’équipe de Djicoroni-Para s’appelle l’Espérance de Tunis, un autre grand nom du football africain. Le Djoliba haut la main Pari gagné également pour le Djoliba de Bamako. La marée rouge a emporté hier CS Don Bosco de la RDC, battu par la plus petite des marques, c’est-à -dire 1-0. Voilà  qui a suffi au bonheur des Rouges, battus à  l’aller 2-1, pour jouer les 8ème de finale de la coupe de la Confédération. Haro sur les voyageurs. Le Stade malien et le Club Olympique de Bamako COB respectivement en voyage au Soudan et en Côte d’Ivoire, ont été éliminés après leur contre-performance dans la capitale malienne. En ligue des champions, les Blancs de Bamako savaient que leurs chances étaient minces après le nul vierge face à  Al-Hilal la semaine dernière à  Bamako. Le miracle n’a pas eu lieu pour Pascal Janin et sa team. Ils se sont inclinés sur le score de 2-0. Le COB a connu la même fortune que le Stade malien. Déjà  fragilisé par une défaite à  domicile, 2-0, face à  l’Asec, les olympiens, effectuaient un voyage périlleux. Malgré nul (1-1), le parcours s’arrête pour eux pour cette coupe de la Confédération.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut