Société › Actualités Société

Forum de Tombouctou : un espace privilégié pour le dialogue inter-malien

Des participants venus des régions de Kidal, de Gao et d’autres localités du pays, une délégation des refugiés maliens, des officiels des Nations Unies, de la Francophonie et du Liptako Gourma, des hommes de cultures, le forum pour la paix et la réconciliation nationale se tiendra à  Tombouctou, la cité des 333 saints, du 30 mars au 04 avril 2014. Cette rencontre entre maliens, va dans le sens des efforts déployés par le département en charge de la réconciliation nationale, pour amener les populations à  reléguer aux oubliettes les fractures et les frustrations crées du fait de l’occupation des régions du Nord du pays par les « djihadistes ». Foras nationaux Des foras ont été tenus dans tous les cercles de la région avant cette rencontre baptisée « semaine de Tombouctou pour la paix et la réconciliation nationale ». Ils visaient à  recueillir les préoccupations des délégués locaux. Tout au long de ce forum, les échanges porteront sur la « contribution de la jeunesse à  la démarche de réconciliation nationale » , « Mille ans d’histoire pour féconder la paix et la réconciliation nationale » , « Manuscrits de Tombouctou : quels enseignements pour la construction d’une nation paisible et réconciliée avec elle-même ? » et « l’ islam, tolérance et réconciliation nationale. » A l’ouverture de la rencontre, le ministre de l’intérieur, M. Sada Samaké, qui la présidait, a déclaré : « Vous saurez vous parler les uns les autres, dire la vérité en face, et trouver les réponses adéquates aux préoccupations communes dans un esprit de solidarité, de cohésion et d’unité dans la diversité. ». De fait, il est digne que le Gouvernement se soit engagé à  faire face à  la crise grave qui a violemment secoué le Mali, jusque dans ses fondements, mettant en péril le vivre-ensemble surtout dans les trois régions libérées des terro-bandits. Après la libération, l’heure est désormais à  la recherche des solutions ou réponses adéquates aux aspirations des populations concernées, surtout les jeunes. Pour sa part, le maire de la commune urbaine de Tombouctou a affirmé que « Tombouctou retrouve ses repères d’antan après une longue période de turbulence et d’occupation par les envahisseurs obscurantistes». Ajoutons que seront abordées au cours de cette rencontre les questions relatives à  la sécurité, au développement accéléré des régions du Nord du Mali, la reprise de l’administration et la réinsertion socioéconomique des réfugiés rapatriés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut