Société › Faits Divers

Un car malien braqué au Togo

Un autocar immatriculé HG 8006 MD transportant des passagers en provenance de Bamako et un véhicule personnel ont été braqués par 5 individus non identifiés, le dimanche 20 avril 2014. Cagoulés et armés de fusils d’assaut automatiques, les braqueurs s’exprimaient en langues Dioula, Mossi et Peulh d’après un communiqué publié hier lundi par le ministère togolais de la sécurité. l’incident s’est produit dans la faune de Nablougou au lieu dit PK 35 au nord de la ville de Kanté o๠les malfrats ont ouvert, au moyen de leurs armes, le feu sur les deux véhicules pour les immobiliser. Ils ont ainsi dépouillé les passagers desdits véhicules de leurs biens et emporté des sommes d’argent évaluées à  3 127 000 Fcfa et 100 dollars, des téléphones portables, de divers documents d’identité, etc. avant de prendre la fuite. « Des étuis de munitions de guerre ont été découverts » « Alertés, les éléments des forces de défense et de sécurité de la région se sont transportés sur les lieux o๠ils ont procédé à  l’évacuation des morts et des blessés vers Kara. Ils y ont organisé une opération de ratissage qui a permis pour le moment de découvrir des cartouches et étuis de munitions de guerre et de retrouver 3 passeports et une carte d’identité malienne abandonnés par les braqueurs dans leur fuite » lit-on dans le communiqué. Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur « ce grave évènement et les recherches se poursuivent pour découvrir et appréhender les auteurs ». Par ailleurs, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehane a présenté « ses sincères condoléances aux pays amis dont les citoyens ont trouvé la mort dans ce crime crapuleux » et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut