Dossiers › Dossiers

Kidal : les déclarations de Mara

ORTM : Bonsoir Monsieur le Premier Ministre, nous avons échangé avec vous aux environs de 16h 30 aujourd’hui vous étiez à  Kidal. Actuellement il est 20h25, ou êtes vous ? PM : Nous sommes actuellement au camp 1 de Kidal, le camp des forces armées et de sécurité du Mali. Nous sommes sous la protection des forces armées de notre pays. Aujourd’hui, à  l’heure o๠je vous parle, à  20h25, Il y a eu, comme vous l’avez dit depuis mon interview de 16h30, des évolutions que je peux considérer comme malheureuses. A 16h30 je vous ai donné l’interview du salon du gouverneur, donc J’étais au gouvernorat. Nous étions sous des coups de feu comme vous avez sans doute entendu. A la fin de cette réunion, nous avions prévu de repartir en hélicoptère à  Gao. Nous avons pris nos véhicules et nous nous sommes dirigés vers le camp 2 de Kidal qui est sous le contrôle de la MINUSMA. Mais arrivés au camp 2, il nous a été indiqué que les conditions météorologiques empêchaient l’hélicoptère de voler. Nous avons pris la résolution de revenir au camp 1 sous la protection des forces armées du Mali. Mais nous avons été surpris de constater au moment de notre retour que des groupes armés ont décidé d’intensifier les attaques sur le gouvernorat. Attaques qui leur ont permis d’occuper le gouvernorat et de prendre en otage un certain nombre de responsables qui y étaient, les forces armées et de sécurité n’étant plus là  et étant en direction du camp 1 de l’armée. Le gouvernorat était en situation normale comme C’’était le cas il y a une semaine, deux semaines, il y avait juste quelques éléments pour assurer la sécurité de routine. Ils ont profité de ce moment là , en violation de tous les accords possibles et imaginables, pour investir le gouvernorat et prendre en otage les agents qui y étaient. A l’heure o๠je vous parle il y a eu beaucoup de combats, nous attendons la conclusion de la situation pour faire le bilan. Mais nous n’avons pas d’élément sur le fait que le gouvernorat soit sous le contrôle de l’Etat. Par contre, ce qui est sûr, C’’est que les forces armées et de sécurité du Mali sont sur le terrain et s’emploieront très rapidement pour que le gouvernorat revienne sous le contrôle de l’Etat. C’’est aujourd’hui à  20h27 ce qui peut être noté. Ce qui se passe actuellement est militaire et sécuritaire certes, mais éminemment politique, et nous allons apporter les réponses politiques appropriées avec les hautes directions que nous indiquera le Chef de l’Etat, Inch Allah. Que simplement nos compatriotes gardent le calme et la sérénité. C’’est une situation dans laquelle nous devons être sereins, unis comme un seul homme et faire en sorte que l’Etat l’emporte. Que l’Etat étende sa souveraineté sur l’ensemble du territoire. Nous sommes en train d’y travailler et, Inch Allah, nous y arriverons. ORTM : Merci Monsieur le Premier Ministre

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut