Personnalités › Interview

Bye-bye Maya Angelou !

La vie de Maya Angelou est un roman tant la poétesse a connu plusieurs vies. Elle fut enseignante, écrivain, serveuse de bar, militante des droits civiques, journaliste dans une Amérique o๠régnait la ségrégation envers ses frères noirs. Proche de Martin Luther King et de Malcom X, Maya Angelou est l’auteur du célèbre poème  » I know why the caged bird sings », un best seller mondial, qui lui vaudra d’être classé parmi les auteurs noirs les plus talentueux et défenseurs de la cause noire. Ses livres et poèmes sont étudiés dans les grandes universités américaines. De son vrai nom Marguerite Johnson, Maya Angelou est née le 4 avril 1928 à  Saint-Louis, Missouri (à‰tats-Unis). De son enfance, elle a connu la ségrégation, un monde o๠régnait les blancs, une enfance baladée entre la Californie et Stamps dans l’Arkansas chez la grand-mère paternelle. Puis elle subira un viol, celui du compagnon de sa mère. C’est grâce à  la littérature qu’elle retrouve un peu d’elle même. Et à  17 ans, Maya Angelou devient mère. Pour élever son fils Guy, elle multiplie les petits boulots en Californie. Serveuse, cuisinière, chanteuse. Son engagement social débute à  Harlem o๠elle part s’installer à  vingt ans. Là  elle rencontre le Sud Africain Vusumzi Make, compagnon de lutte de Nelson Mandela qu’elle suivra jusqu’en Egypte. Maya Angelou retrouvera ensuite ses racines au Ghana o๠elle côtoiera Malcom X, avant de revenir en Amérique pour travailler aux côtés du leader noir. Malcom est assassiné, puis Martin Luther King, pour qui elle s’engagera aussi. Maya Angelou se met à  écrire, lit James Baldwin, trace sur les pages blanches, la souffrance du peuple noir d’Amérique. Son recueil de poèmes a été proposé pour le prix Pulitzer. En 1993, Maya Angelou a lu son poème On the Pulse of Morning à  la demande de Bill Clinton lors de son discours inaugural. Comme de nombreuses personnalités noires, elle soutiendra Hilary Clinton lors des primaires du parti démocrate avant de soutenir Barack Obama en 2008. Maya Angelou s’est éteinte ce 28 Mai 2014 dans sa maison de Winston Salem, o๠elle s’était installée en Caroline du Sud. Elle y tenait aussi la Chaire Etudes Américaines de l’Université de Wake Forest. De nombreuses personnalités comme Oprah Winfrey qu’elle inspira beaucoup ou encore l’auteur anglais JK. Rowling lui ont rendu hommage.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut