Politique › Politique Nationale

Attentat suicide contre un camp de la Minusma à Aguelhok

l’attentat est survenu à  l’entrée du camp de la Minusma, la force de onusienne au Mali, à  Aguelhok, localité située à  mi-chemin entre Kidal et Tessalit, dans le nord-est du pays, près de la frontière avec l’Algérie. En dehors des quatre militaires tués, on dénombre dix blessés, actuellement en cours d’évacuation, parmi lesquels six soldats de la Minusma, quatre des Forces Armées Maliennes (FAMa). Le Représentant spécial et Chef de la Minusma, M. Albert Koenders a condamné dans les termes les plus fermes cette attaque « lâche et odieuse. Je suis choqué que de valeureux soldats de la paix soient à  nouveau pris pour cible. Cet attentat ne détournera pas la Minusma de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali, » a affirmé M. Koenders. Dans un communiqué, le Gouvernement du Mali a adressé ses condoléances « émues au Gouvernement frère du Tchad, à  la Minusma et aux familles, tchadiennes et maliennes, des illustres disparus ». Il a formulé des vœux de prompt rétablissement aux blessés et se dit « déterminé à  Âœuvrer avec ses partenaires pour poursuivre et traduire en justice les auteurs et les complices de ces crimes ignobles ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut