Économie › Actualités Économie

« EPC » : une initiative salvatrice pour les femmes de Kita

Assise sur un tricycle, Djénabou Cissé, une mère de 56 ans déterminée à  réussir s’est lancée dans le monde des affaires. Endurante, elle a commencé par l’élevage de poussins et de pondeuses. Avec l’initiative à‰pargner pour le changement (EPC), son commerce a grandi. C’’est avec fierté qu’elle raconte que la vente des poules et des œufs, lui a permis d’être propriétaire d’un troupeau d’une quarantaine de moutons. Elle poursuit son témoignage en précisant que l’élevage demande beaucoup de travail, de patience et d’amour. à‰pargner pour le changement est un système de microfinance de prêt et d’épargne basé sur la solidarité. Ce système a été introduit au Mali par l’ONG Plan Mali et ses partenaires d’exécution de programme sur le terrain comme TONUS. EPC, une innovation dans le domaine des finances fait le bonheur des femmes à  Kita. « Avant d’avoir la formation avec TONUS sur la micro finance EPC, beaucoup de femmes de Kita avaient abandonné leurs foyers à  cause des emprunts bancaires. Certaines ont même été victimes de divorce », raconte Mme Diawara Nzélé Traoré, présidente de la tontine Siguidia sise au quartier Académie à  Kita. Avec cette initiative, les femmes sont devenues chefs d’entreprises grâce au commerce et leurs conditions de vie ont été améliorées. Une cotisation hebdomadaire Réunies en groupe de tontine de 25 à  30 personnes, les femmes de Kita ont fait de la comptabilité orale leur quotidien. Elles se réunissent une fois par semaine pour actualiser les comptes et payer les cotisations de la semaine. Les femmes de la tontine « Benkadi » paient chacune 1000 FCFA par semaine comme fonds pour les prêts. Après quatre semaines, la somme de 460 000 est remise à  un groupe de femme comme prêt remboursable en trois mois, avec un intérêt de 10%. Une femme qui ne rembourse pas à  temps écope d’une sanction. Après trois années de rotation et d’existence, ces groupements de femmes ont enregistré un chiffre d’affaires de 4 millions la première année et de 7 millions la deuxième. En 2014, l’objectif de la tontine « Benkadi » est d’atteindre 10 millions de FCFA. Cette initiative traduit et montre aisément le chemin vers le développement de cette localité et de l’Afrique dans sa globalité.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut