Culture › Musique

Le « Dernier Appel » de Tiken Jah Fakoly

Pendant près de 3 heures de spectacles, Tiken Jah et les jeunes talents du Club Radio Libre ont tenu en haleine le public le samedi 21 juin, fête de la musique. C’’est aux environs de 1h 20 que la star est montée sur scène dans une salle comble. Il a ensuite interprété 5 titres, dont une reprise de sa célèbre chanson «Tata» en chœur avec le public. Les fans de l’artiste n’ont pas manqué de souhaiter un joyeux anniversaire, à  celui qui fête ses 46 ans ce lundi. Sur cet album de 16 titres, dont la sortie mondiale a eu lieu le 2 juin dernier, Tiken Jah Fakoly réitère tout son engagement panafricaniste. Dernier Appel, est un message d’espoir, un appel à  l’union sacrée et à  l’unité sans laquelle rien n’est possible», explique le reggaeman. A travers des titres comme «Dakoro», «Quand l’Afrique va se réveiller», «Pauvre et Riche», il prône l’entente entre les communautés d’un même pays pour leur permettre de se consacrer à  l’essentiel, et rester vigilants afin d’empêcher le pillage des richesses du pays». Pour Tiken Jah, l’Afrique est riche, mais les Africains sont pauvres. Afro-optimiste à  toute épreuve, Tiken Jah poursuit sa sensibilisation en panafricain convaincu, et la présentation de l’album, précède une tournée mondiale de six mois. Cet opus vient quatre ans après African Révolution qui a récemment valu à  l’artiste un disque d’or. Dernier Appel est pour tous les mélomanes et fans de l’artiste. Ceux qui le rateront risquent de le regretter car Tiken Jah demeure convaincu que : « lorsque l’Afrique se réveillera, ça va faire mal !».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut