Personnalités › Jeunes talents

Afate Gnikou, concepteur de l’ imprimante 3D écolo

Conçue et développée par Afate Gnikou au sein du Woelab, au Togo, « Wafate » vient de remporter le 1er prix de l’innovation technologique à  la 10e Conférence internationale du Réseau des Laboratoires de Fabrication Numérique (FabLab) à  Barcelone. Toute la communauté internationale des FABLAB est estimée à  plus de 350 laboratoires basés dans plus de 40 pays dans le monde. Sur 36 finalistes, le Togo était le seul pays africain francophone. « Je travaille sur un projet de fabrication d’une imprimante 3D à  partir d’une unité centrale hors d’usage et certains éléments récupérés dans des scanners usés. Le but c’est d’arriver à  se passer des pièces fabriquées à  partir d’une autre imprimante 3D de sorte qu’une personne à  l’autre bout du monde qui n’a pas encore accès aux services de cette technologie puisse se servir de mes schémas pour reproduire cette machine d’une manière presque rudimentaire mais avec des résultats surprenants » explique Afate Kodjo Gnikou sur son site. Plusieurs distinctions En novembre 2013, la « 3D Wafate Printer » a été retenue parmi les 10 projets d’usages innovants des TIC en Afrique de l’Ouest dans le cadre de la 4ème édition du Carrefour des Possible Afrique qui s’est tenue à  Abidjan, et obtenue le 1er prix de la meilleure innovation technologique lors du Sommet Africain de l’Innovation au Cap Vert en février 2014. Avec cette nouvelle distinction, il espère produire cette imprimante en masse à  un coût très réduit pour rendre cette innovation accessible au citoyen lambda. Bref, il s’agit pour lui, de commercialiser l’imprimante 3D du pauvre, écologique et démocratique, made in Togo. L’impression 3D permet de produire un objet réel : un opérateur dessine l’objet sur un écran. Le fichier est ensuite envoyé vers une imprimante spécifique qui le découpe en tranches et dépose ou solidifie de la matière couche par couche pour obtenir la pièce finale. l’empilement des couches crée le volume. Elle traite différents types de supports, bois, plastique, métal. Les applications vont de l’industrie – la production de voitures, d’avions, de biens de consommation – à  la visualisation de projets, de vérification d’ergonomie pour l’architecture ou les études de design.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut