Économie › Actualités Économie

Monnaie unique, la CEDEAO n’est pas prête

La naissance de ECO était prévue pour le mois de janvier 2015. Mais les citoyens de la CEDEAO vont devoir prendre encore attendre avant de brandir leur monnaie unique. Celle-ci devait couvrir tous les pays, y compris ceux qui n’utilisent pas le CFA comme le Nigéria (Naira), le Ghana (Cedis) ou encore la Guinée Conakry (franc guinéen). Une rencontre du comité technique en charge de la mise en place de la monnaie ECO s’est déroulée le 14 juillet à  Lagos au Nigeria. Il y a été constaté, comme en 2010, que la plupart des pays ne pourraient pas être en adéquation avec les critères de convergence nécessaire à  la mise en place d’un tel régime Le FCFA encore là  pour un moment La fin du CFA, ce ne sera donc pas demain. Pour le comité technique, la difficulté est le nombre de points de convergence nécessaires à  la mise en place de ce régime de monnaie unique. Il s’était dans le passé déclaré résolu à  les réduire de 11 à  6. Désormais seulement trois points sont indispensables et dans certains cas ils ont été allégés. La convergence exige désormais que les pays affichent un déficit public de moins de 3%, un niveau d’inflation inférieur à  10% et à  moins de 5% à  l’horizon 2019, et enfin des réserves extérieures pouvant soutenir 5 mois d’importations. Les trois autres critères plus souples, sont un ratio dette/PIB de 70%, des avances de trésorerie des banques centrales ne finançant pas le déficit budgétaire à  plus de 10% et une variation du taux de change nominal de 10% maximum. Des critères allégés donc mais toujours difficiles à  remplir pour bien des pays de la sous-région qui doivent faire face à  une conjoncture économique marqué par la hausse au niveau global des coûts de l’énergie et un tissu productif assez faible. Pour leurs parts, les pays de l’UEMOA n’ont aucune marge de manœuvre avec leur monnaie liée à  l’euro. Malgré tout, les membres du comité, se veulent optimiste. Ils ont d’ores et déjà  Âœuvré en faveur de la mise en œuvre en janvier prochain du Tarif extérieur commun. La libre circulation des biens et des personnes sera également réalité grâce à  des textes adoptés lors du dernier sommet de la CEDEAO à  Accra la semaine dernière. Le projet de création d’une zone monétaire unique de l’Afrique de l’Ouest est un projet politique. Il date de 1983 quand les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté ont lancé de nombreuses initiatives dans le but de créer une zone monétaire unique en Afrique de l’Ouest.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut