Culture › Arts Plastiques

Mopti et Bandiagara inaugurent leur village artisanal

Bâti sur une superficie de 3 hectares, le village artisanal de Mopti est un endroit moderne convivial et fonctionnel pour la relance économique en 5è région. La pose de la première faite avait été faite en 2010 sous l’ancien président Amadou Toumani Touré. Il aura couté à  l’Etat malien un peu moins de 2 milliards de CFA. l’architecture comprend : une zone de production, une d’exploitation vente, une zone d’animation et des bureaux ; Le président de l’assemblée nationale, Issaka Sidibé, en compagnie des ministres de l’artisanat et du tourisme, de l’emploi et de la formation professionnelle, ont procédé ensemble à  l’inauguration officielle le lundi 1er septembre 2014. Avec ce village artisanal, il s’agit de donner plus de visibilité au savoir-faire malien. « Sa gestion, qui sera votre affaire, devra être saine et transparente. Son occupation et son animation seront le gage de sa rentabilité », a déclaré Mme Berthé Aissata Bengaly, ministre de l’artisanat et du tourisme. Le président l’Assemblée nationale Issaka Sidibé qui a eu tous les honneurs de la population de Mopti, a salué la grande mobilisation pour cette fête : « Notre présence ici vise à  encourager Mopti pour booster la relance économique du Mali car le tourisme a souffert avec la crise. Je félicite le gouvernement pour la réalisation de ce joyau architectural. J’encourage les bénéficiaires à  en faire un bon usage ». Relance économique et touristique Côté artisans, « ce joyau est un rêve qui prend forme», estime Mamadou Minkoro Traoré, président de l’Assemblée permanente des chambres des métiers du Mali (APCM). Sans oublier les emplois crées, avec plus d’une centaine de personnes qui pourront y exposer et vendre leurs produits, se réjouit Mahamane Baby, ministre de l’emploi et de la formation professionnelle. Quant à  Oumar Bathily, maire de la ville de Mopti, il a donné toutes les assurances pour la bonne exploitation du nouvel endroit. Après la ville de Mopti, la délégation s’est rendue à  Bandiagara à  une centaine de km pour inaugurer la Maison des femmes, d’un coût de 300 millions de francs et financée par le royaume du Danemark, un appui aux artisans à  travers un programme qui prend en compte les jeunes, les femmes et promeut la création d’emplois. Car l’artisanat joue un grand rôle dans la vie économique, sociale et culturelle du Mali. Il représente 40 à  46% de la population active et occupe une large part du PIB. l’inauguration de l’autre Maison des artisans est prévue ce mardi à  Djenné.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut