Société › Environnement

Orpaillage au Mali: un forum pour réguler le secteur

Cette rencontre, la première du genre, aura plusieurs thèmes notamment : « l’orpaillage légal et organisé : facteur de développement durable », « l’orpaillage un puissant vecteur pour lutter contre la pauvreté ». Y prennent part entres autres 130 chefs de villages, 120 maires et plusieurs gouverneurs dont les gouverneurs des régions de Kayes, Koulikoro et Sikasso. En effet, le ministre des mines a évoqué dans son discours : « Au moment même o๠nous étions en train de préparer ce forum, une tragédie est survenue le samedi 13 septembre 2014 sur le site d’orpaillage de Niaouléni, et a fait seize morts, huit blessés dont un grave» rappelle le ministre en charge des Mines, Boubou Cissé. l’orpaillage est pratiqué au Mali depuis des siècles, les anciens pratiquaient l’orpaillage sans pour autant dégrader l’environnement, ajoutera-t-il. l’or a été toujours l’une des richesses du Mali. Il était exploité dans le respect de l’environnement. Mais de nos jours, avec des jeunes orpailleurs qui n’ont pas la maà®trise des techniques de creusement et de sécurisation des puits, la nature est attaquée sans contrôle aucun, mettant en danger les ressources et surtout les vies humaines. l’exploitation artisanale de l’or pendant plus de 1000 ans n’a pas hypothéqué l’avenir, mais l’exploitation mécanisée a, en moins de 30 ans pollué l’eau et l’environnement. « Nous ne pouvons accepter que l’avenir de nos enfants soit hypothéqué » affirme Boubou Cissé à  l’ouverture du Forum. Le but de ce forum, C’’est de donner l’occasion à  tous les acteurs de discuter du développement de l’orpaillage et amener les orpailleurs à  respecter les lois. La pratique de l’orpaillage est en effet encadrée au Mali par des textes réglementaires. On peut citer l’Arrêté n°2014-1663/MM-MIS-MEEA-MDV du 6 juin 2014 portant interdiction de l’activité d’orpaillage pendant la période hivernale au Mali qui reprend et actualise une circulaire de 1985. Cet arrêté qui fait expressément référence à  l’orpaillage dispose que : « les activités d’orpaillage sont suspendues sur toute l’étendue du territoire de la république du Mali durant la période hivernale du 15 mai au 30 octobre de chaque année ». Malheureusement cette loi n’est pas respectée. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keà¯ta, qui a présidé l’ouverture, a félicité le gouverneur de la région de Kayes pour avoir donné des bons résultats dans ce secteur. Les travaux dureront trois jours et les participants pourront également visiter les stands des acteurs du secteur qui prennent part à  l’exposition en marge du Forum.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut