Culture › Arts Plastiques

10è Tamani d’Or : les trophées de la musique malienne renaissent

Afin de mettre la musique malienne au diapason, les Tamani D’or récompensent chaque année les meilleurs artistes, ceux de la diaspora, et tous les hommes et les femmes qui font la culture au Mali. « La grande nuit du Tamani d’Or » va donc rassembler ces artistes qui se verront décerner les trophées de la musique malienne le vendredi 26 septembre au Palais de la Culture Amadou Hampaté Bâ de Bamako. Une pléiade d’artistes récompensés Depuis sa première édition, près de 400 artistes musiciens maliens, africains et de la diaspora ont été honorés et plus de 150 femmes et hommes de culture qui ont reçu les trophées Tamani d’honneur et d’hommage en leur qualité d’ambassadeur de la musique malienne. C’est donc à  cause de la crise socio-politique en 2011 que la 10è édition du festival Tamani n’avait pu se tenir. A présent que la scène culturelle reprend vie, l’édition actuelle qui débute officiellement le 24 septembre, aura un écho tout particulier et fera la part belle à  la paix et à  la réconciliation nationale. La toute dernière édition s’était donc déroulée en décembre 2011 au Centre international de conférence de Bamako et avait vu la griotte Fati Kouyaté remporter le Tamani d’or de la musique malienne. Selon Fousseyni Traoré, délégué général du festival, cette édition est toute spéciale, comme une renaissance et accompagnée par la Minusma. Mais en définitive, les artistes sont invités à  s’associer aux actions de sensibilisation du public, pour donner l’image d’un Mali uni grâce à  la culture et pour la réconciliation nationale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut