International › Monde

Sénégal: une cérémonie en hommage au soldat tué au Mali

Au milieu du camp Dial Diop, trône le cercueil du sergent Birane Wane. Il est recouvert du drapeau sénégalais et de celui des Nations unies. Sa femme et ses proches se recueillent en silence, sous l’œil attristé des autorités : le ministre sénégalais des Forces armées, Augustin Tine, son homologue malien et des représentants de la Minusma. Dans l’oraison funèbre, les autorités ont rappelé les qualités de ce soldat, qui était titulaire de deux décorations des Nations unies, avait par ailleurs déjà  participé à  plusieurs contingents hors du Sénégal, notamment en RDC et au Darfour. Le Sénégal demande plus de moyens pour la Minusma Une cérémonie symbolique pour marquer l’engagement du Sénégal au Mali : en avril dernier, on est passé de 500 à  près de 800 militaires sénégalais enrôlés au sein de la Minusma. La semaine dernière, le président Macky Sall a exigé que « des mesures soient prises pour assurer la sécurité du contingent » au Mali. Sur cette même lancée, Moussa Koné, chargé d’affaires à  l’ambassade du Mali à  Dakar, a plaidé pour plus de moyens sur le terrain. Le casque bleu sénégalais a reçu deux décorations à  titre posthume. Sa dépouille a été emmenée à  Podor, dans le nord du pays, o๠le soldat sera inhumé cette semaine.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut