Économie › Actualités Économie

SAFEP 2014 ouvre ses portes jeudi

Cette deuxième édition qui se déroulera du 16 au 18 octobre 2014 au Centre international de conférence de Bamako (CICB) sera parrainée par le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle. Le SAFEP 2014 vise à  donner un nouvel élan à  la formation professionnelle et à  l’emploi au Mali en réfléchissant sur des solutions durables pour les jeunes et les femmes dans le domaine de entrepreneuriat et des initiatives innovantes. Spécifiquement, il s’agit d’améliorer la compétitivité et la création des entreprises féminines au Mali gérée par les femmes rurales entrepreneures et le renforcement de leurs capacités. Selon le président de la commission d’organisation, Dramane Boiré, la problématique principale de cette deuxième édition est « entrepreneuriat des jeunes et des femmes au service du développement socio-économique du Mali ». « Il est à  noter que la compétitivité des entreprises féminines dans l’agroalimentaire est forte, et les facteurs comme la transformation des produits alimentaires, la formation des jeunes et femmes entrepreneures, les formations en technologies et hygiène agroalimentaire, la gestion d’entreprise doivent être pris très au sérieux par les institutions d’appui et les organisations consulaires et professionnelles » a-t-il ajouté. Par ailleurs, la directrice de l’agence de communication Natoucom, Mme Traoré Assinatou, a indiqué que le SAFEP a aussi pour objectif de répondre aux problèmes que rencontrent les femmes rurales au Mali. Il s’agit entre autres, des problèmes d’équipement et d’approvisionnement, les problèmes de perfectionnement de la formation, l’accès au crédit. Les partenaires comme le Fonds d’appui à  la formation professionnelle et à  l’apprentissage (FAFPA) et l’ANPE ont réaffirmé leur soutien à  cette initiative. Les questions des journalistes ont porté sur l’impact de la première édition et le coût de l’événement. En réponse le président de la commission d’organisation dira que la deuxième édition coûtera environ 20 millions de francs CFA.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut