Politique › Politique Nationale

Landernau politique : revoilà le PDES

Selon des sources proches du parti, Hamed Diane Séméga, son président serait à  Bamako pour prêter main forte aux membres de la commission d’organisation de cette 2è convention nationale du Pardi pour le développement économique et la solidarité (PDES), et qui devrait se tenir du 1er au 2 novembre 2014 à  Bamako. Enjeu de cette convention qui intervient après une pause en raison du changement de régime : la mise en place d’une nouvelle direction du parti, la relecture des textes internes, la réaffirmation des orientations avec pour objectif principal de respecter l’idéologie prônée par l’ancien locataire de Koulouba qu’était ATT, à  savoir les grands chantiers de développement économique et social. s’y ajoute la mise en place des bureaux des mouvements de femmes et de jeunes et enfin l’élection des membres de son comité exécutif national. En son temps, et lorsqu’il était au diapason, le PDES comptait des personnalités d’envergure comme Hamed Diane Séméga, ex ministre des transports et dauphin attitré d’ATT à  l’époque, Jeamille Bittar ou encore la maire de Goundam, Oumou Sall Seck… Réimplanter le parti sur le plan national Selon l’indicateur du Renouveau, Nouhoum Togo, chargé à  la communication et à  la mobilisation du parti PDES, a fait savoir que toutes les dispositions seraient prises pour un bon déroulement de ces assises qui seront sans nul doute le lieu o๠le combat d’ATT sera à  nouveau dynamisé. « Notre objectif est de recadrer le parti parce que nous avons compris que beaucoup de ténors étaient au PDES juste pour leurs intérêts », précise t-il. Pour ce faire des délégués viendront de l’intérieur du Mali, précisément quatre délégués par coordination régionale, les présidents des commissions centrales, les présidents d’Assemblée régionale etc… Afin de redorer l’image du parti et réimplanter le PDES dans le territoire national et international, il faut de nouvelles assises. En 2011, déjà , le parti se félicitait d’une implantation certaine par ces propos de son président : « En effet, au jour d’aujourd’hui, notre parti couvre en termes d’implantation l’ensemble du territoire national, avec un taux de mise en place des structures d’environ 90% », affirmait alors Séméga. A cette 2è convention, de nombreux sujets seront à  l’ordre du jour car le parti entend bien répondre aux aspirations du peuple malien. Cette convention nationale se déroulera à  un moment les élections communales ont été repoussées à  6 mois et parallèlement aux législatives partielles de Yorosso. Enfin, nul doute que les militants du PDES trouveront dans cet évènement, l’opportunité d’évoquer le retour en terre malienne de leur mentor ATT exilé à  Dakar après le coup d’Etat du 22 mars 2012.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut