Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

‘’Combattre l’impunit钒 : Me Brehima Koné en appelle à la justice

Défenseurs des droits de l’homme, hommes politiques, journalistes et autres acteurs de la société civile malienne se sont donnés rendez-vous jeudi 15 janvier à  la Maison de la presse à  l’occasion du lancement du livre de Me Brahima Koné. Intitulé‘’Combattre l’impunité », cet ouvrage de 70 pages est un message fort que ce ferment défenseur des droits de l’homme envoie aux autorités maliennes ainsi que tous les acteurs engagés dans le processus des négociations d’Alger pour ne pas tomber dans le piège de l’impunité. Car, de la conviction même de l’auteur, le chemin de la réconciliation nationale et la paix durable passe par la justice. Le président d’honneur de l’Association malienne des droits de l’homme(AMDH) y fait parler des victimes et des témoins de viols et y dénoncent des crimes odieux à  l’image de ceux d’Aguelhok sur les soldats de l’armée malienne. Sans oublier les crimes commis dans à  Gao. Réparation et justice Dans ‘’Combattre l’impunité », l’avocat évoque également les crimes commis au Sud. Il s’agit notamment de l’affaire des bérets rouges et la mutinerie de Kati. C’’est ainsi que l’auteur met en garde l’Etat contre l’impunité des auteurs et appelle les autorités à  rendre justice et dignité aux victimes. En bon praticien du droit, celui que l’ancien bâtonnier, Kassoum Tapo, appelle le diamant noir, fait des propositions sur la forme de justice transitionnelle adaptée au contexte malien avant d’inviter les autorités à  poursuivre la lutte contre la corruption. « Lorsqu’il y a des victimes, naturellement il y a les auteurs de ces crimes. Il faut que les auteurs de ces crimes répondent de leurs actes. Que les familles des victimes sachent la vérité et que les victimes bénéficient d’une réparation. C’’est après tout cela que la paix peut venir. Le message que je veux faire passer est qu’on tienne compte des aspects de la justice dans le document qui sera issu des négociations d’Alger. On ne souhaite pas qu’il y ait une amnistie pour les auteurs des crimes’, a confié à  la presse Brahima à  l’issue du lancement du livre. ‘’ Combattre l’impunité » a été édité par les Editions Jamana et préfacé par Oumarou Bocar, l’ancien professeur de droit pénal et auteur à  l’Ecole nationale d’Administration du Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut