Sport › Football

CAN 2015 : Aigles-Lions, duel de haut niveau

Le Mali jouera son premier match de la CAN 2015 contre le Cameroun. Une première pour le moins difficile pour les Aigles du Mali qui ont hérité de la poule (D) dite de la mort par certains et qui regroupe, outre son adversaire de demain, la Côte d’Ivoire et la Guinée Conakry. A 24 heures de ce duel, l’assurance et la sérénité sont loin d’être les sentiments les plus partagés du côté des supporters maliens. Ils sont nombreux à  ne pas vendre cher la peau des Aigles qui ont présenté une pâle copie pendant la phase éliminatoire. Il aura fallu attendre la dernière journée pour que les protégés de Henry Kasperczak valident leur ticket après avoir donné des sueurs froides aux Maliens. Cette qualification laborieuse a fait suite à  une préparation assez approximative au Gabon. Au cours du seul véritable match de préparation, les Aigles se sont lourdement inclinés devant les Bafana Bafana de l’Afrique du Sud sur le score de 3-0. Même si à  leur décharge, l’on peut retenir que l’ombre des histoires de prime a plané sur ce match. Une question de prime qui, si elle n’est vite résolue, pourrait bien entamer le moral de la sélection. Le match de ce mardi a ceci d’important pour les nôtres que le résultat de la première confrontation reste déterminant pour la suite de la compétition. Une bonne entame pourrait rassurer avant d’affronter la Côte d’Ivoire, véritable bête noire du Mali ensuite la Guinée Conakry, auteure d’une qualification héroà¯que en dehors du pays. La partie s’annonce difficile pour Seydou Kéita et ses coéquipiers face à  un Cameroun plus rajeuni, blessé dans son orgueil après la débâcle du mondial brésilien et surtout après le parcours formidable lors des éliminatoires (un seul but encaissé). Les Lions indomptables vont peut-être aborder ce match avec un ascendant psychologique face à  une équipe malienne ayant encore en mémoire le revers de 2002 à  domicile en demi-finale o๠s’est révélé un bourreau nommé Pius NDjéfi. Cependant, malgré la cure de jeunesse de l’équipe camerounaise et sa grande forme du moment, les Aigles du Mali ont leur mot à  dire. Fort de son statut de 3ème d’Afrique, le Mali pourra bien compter sur le talent et l’expérience de son capitaine, Seydou Kéita ainsi que la détermination des jeunes loups aux dents longues comme Yacouba Sylla, Bakary Sacko, Abdoulaye Diaby et autres. Le discours galvanisant du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita en remettant le drapeau au capitaine Seydou Kéita au palais de Koulouba le 5 janvier dernier, poussera-t-il les Aigles à  déjouer les pronostics ? C’’est tout le mal qu’on leur souhaite. Avant le match Mali-Cameroun, on aura droit à  l’autre duel de la poule D qui opposera la Côte d’Ivoire à  la Guinée Conakry.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut