Économie › Industrie & Services

Agences agréées IATA : vers le principe du « double règlement »

Les agences de voyages maliennes réunies sous l’égide de l’AMAVT( association malienne des agences de voyages et de tourisme) auront désormais 15 jours pour payer leur factures aux compagnies aériennes au lieu d’un mois. Autrement dit, elles devront réduire les crédits consentis à  leurs clients afin de respecter cette nouvelle norme internationale décrétée par l’Association Internationale du transport aérien IATA et qui s’étend à  l’ensemble des agences de voyages de la zone Afrique de l’Ouest et du centre. Le double règlement obligera toutes les agences, à  deux versements mensuels, en adaptant leur trésorerie et leur organisation interne à  ce nouvel échéancier. Afin de mieux informer les nombreuses agences maliennes (environ 180 selon les dernières statistiques), Mme Cissé Fatimata Kouyaté, présidente de l’AMAVT, a convié la presse: « Nous avons lancé cette campagne communicationnelle pour pousser l’ensemble des agences agrées à  s’adapter à  la nouvelle norme. l’AMAVT a initié un cadre de concertation dans ce sens et nous voulons surtout anticiper d’ici le 1er juin 2015». La mesure s’applique d’abord à  l’activité « Ticketing » ou vente de billets d’avions. Mais C’’est l’ensemble des contrats de prestations de services de voyages noués entre les agences de voyages et leurs clients qui devra être révisé conformément aux nouvelles conditions décrétées par IATA. En outre, précise Olga Sanvee, communicante, il y a aura tout un travail de sensibilisation, des spots en langue nationale, des rencontres d’échanges entre les agences et leurs clients, un travail de restructuration en interne qui va permettre d’appliquer à  la lettre la nouvelle mesure. «Je n’imagine pas ne pas y arriver », ajoute Olivier Souccar, représentant du Collectif des agences de voyages agrées IATA qui rappelle que le voyage est avant tout un métier de contact et de services. « Nous ne vendons pas des voyages mais nous planifions, conseillons nos clients avant tout. Vu le contexte économique difficile, le moindre écart en montant ou sur la date, est automatiquement sanctionné par des suspensions, de lourdes pénalités et la saisie des garanties bancaires que IATA détient sur les agents. Il peut s’ensuivre un long processus de ré-accréditations avant que l’agence ne puisse émettre à  nouveau », souligne Souccar. Au Mali, les agences agrées IATA sont les suivantes. Al Madina, Al Omra, Atlas, ATS, Azur Voyages, Danaya Voyages, Delta Voyages, Elite Voyages, ESF Travel, Mali Prestige Voyages, Miles Travel, Muzdalifa, Odyssée voyages, Saphir Voyages, Satguru, Sonfatou Voyages, Tam Voyages, Tensia Voyages, Wanitour. Elles sont toutes invitées d’ici Juin 2015 à  tout mettre en œuvre pour respecter le principe du double règlement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut