Santé › Actualités Santé

Ebola: l’AMC et la COMADE sensibilisent

Les journalistes, les leaders d’opinion, les organisations de la société civile ont pris part samedi 14 février 2015 à  la Maison de la presse à  cette conférence animée par le médecin colonel major, Naouma Sylla de la Direction nationale de la santé. Il représentait le Pr Samba Sow, conseiller spécial du président de la République en charge de la lutte contre le virus Ebola. Il avait à  ses côtés, M. Mohamadou Lamine Cissé, Coordinateur de Africa Wide Movement for Children (AMC) en Afrique de l’Ouest, M. Bocar Tegueté, président de la Coalition malienne des droits de l’enfant (Comade) et Me Kadidia Sangaré Coulibaly, présidente de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH). l’objectif est de faire le point sur la situation de l’épidémie en Afrique de l’ouest en sensibilisant la société civile sur l’impact du virus sur les enfants tout en déterminant leurs rôles et responsabilités pour l’éradication dudit virus. L’exposé du Dr Naouma Sylla a porté sur le concept, les modes de transmission et les mesures préventives contre Ebola. Il a, par ailleurs, donné des conseils sur l’utilisation du thermoflash qui ne doit pas être exposé au soleil. Il doit être désinfecté au moins deux fois par jour et la charge des batteries régulièrement vérifiée. Selon le coordinateur de l’AMC en Afrique de l’ouest, Mohamadou Lamine Cissé, l’on ne pas baisser la garde, ni tomber dans la négligence. « Il est important de rester toujours vigilant. Comme le mali a pu mettre dehors cette maladie, nous souhaitons que les pays touchés puissent en finir avec. Il est important qu’on continue la sensibilisation dans l’espace CEDEAO » a-t-il rappelé. « La sensibilisation est nécessaire à  tous les niveaux mais surtout au niveau des enfants parce qu’ils sont souvent victimes de la saleté, de la mauvaise conduite » a déclaré pour sa part, M. Bocar Tegueté, président de la COMADE. Le premier cas d’Ebola enregistré au Mali a été annoncé le 23 octobre 2014. A la date du 21 janvier 2015, 8 cas dont six décès ont été enregistrés. Le pays est officiellement débarrassé du virus Ebola depuis le 18 janvier dernier.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut