International › Afrique

7 ans de prison pour Karim Wade

Le parquet sénégalais a requis ce mardi sept ans de prison ferme et plus de 380 millions d’euros d’amende contre Karim Wade, devant une juridiction sénégalaise anti-corruption. Le procureur de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI, une cour spéciale), Cheikh Tidiane Mara, a requis « sept ans de prison ferme, 250 milliards de franc CFA d’amende » (plus de 380 millions d’euros) contre Karim Wade et l’application de l’article 34 du code pénal sénégalais qui prévoit une interdiction de droits civiques d’un prévenu condamné. Il a en outre réclamé une confiscation des biens de Wade. Karim Wade, arrêté en avril 2013, est jugé avec une dizaine de prévenus, « des complices » de son enrichissement illicite, selon l’accusation. Il est accusé d’avoir illégalement acquis 178 millions d’euros par le biais de montages financiers complexes du temps o๠il était conseiller puis ministre de son père. D’après la défense, son patrimoine est d’environ deux millions d’euros, gagnés pour l’essentiel quand il était trader en Europe avant de travailler auprès de son père, qui a dirigé le Sénégal de 2000 à  2012. Depuis le 20 janvier et l’expulsion par le président de la Cour d’un avocat de la défense, les avocats des accusés boycottent le procès estimant que « la messe est déjà  dite et que l’on est dans le cadre d’une parodie de justice. Et nous refusons de nous associer à  une parodie de justice ». Dénonçant un manque de respect à  l’égard des avocats, les conseillers de Karim ne comptent pas assister aux plaidoiries, laissant leurs clients livrés à  eux-mêmes face à  la cour. Plusieurs manifestations, dispersées par la police, ont été récemment organisées à  Dakar par une coalition de l’opposition pour réclamer la libération de l’ancien ministre. Les partisans de Karim Wade ont régulièrement accusé le président Macky Sall de vouloir le condamner pour l’empêcher de se présenter à  la prochaine élection présidentielle prévue en 2017, ce dont le pouvoir s’est défendu.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut