Politique › Politique Nationale

Abdoulaye DIOP sur TV5 Monde :  » C’est une attaque contre la paix »

De passage en France o๠il a été reçu par les autorités françaises, après l’attentat de Bamako le 6 mars, le ministre malien des affaires étrangères, Abdoulaye DIOP, a réaffirmé la volonté du Mali à  signer un accord de paix au plus vite et malgré le contexte sécuritaire violent de ces derniers jours. Concernant l’attaque de Bamako, il s’est montré clair : « Il est important que la population malienne et nos amis qui vivent avec nous comprennent que l’objectif recherché par ces mouvements, c’est de faire partir nos amis et créer la panique. La meilleure façon de les contrer, c’est de dire :  » Non, nous avons n’avons pas peur et nous allons continuer à  vivre notre vie « , tout en observant les mesures de prudence. », a t’il réaffirmé à  RFI. Pour DIOP, cette attaque est une attaque contre la Paix. Elle vient troubler tout le processus qui est mis en œuvre depuis des mois pour qu’un accord soit trouvé entre les protagonistes du Nord et Bamako. Puis, face à  la journaliste de TV5, qui a rappelé la libération en décembre dernier d’un terroriste et de son complice, contre celle d’un otage français, Abdoulaye Diop estime que cela n’a rien à  voir avec l’attentat de Bamako. Malgré tout aujourd’hui, les avis sont partagés quant à  la question sécuritaire dans la capitale malienne. D’aucuns estiment que les autorités ont donné le ton. En libérant des terroristes, on a encouragé l’impunité, rappelait un auditeur dans le débat Appels sur l’actualité de la radio mondiale. Malgré le retour au calme, les Bamakois restent inquiets.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut