Société › Actualités Société

Me Lala Gakou ou l’art du verbe

La Conférence du stage ou concours d’éloquence a été instaurée au Barreau du Mali depuis 2007 par le regretté bâtonnier, Seydou Ibrahim Maà¯ga. La lauréate de l’édition 2015 est connue depuis hier lundi 9 mars 2015. Il s’agit de Me Lala Gakou. Seule femme du groupe, elle a surclassé les 6 autres secrétaires désignés par un jury de 10 membres présidé par l’ancien bâtonnier, Me Kassoum Tapo. C’’était lors de la finale lundi 9 mars 2015 dans la salle Moussa Balla Coulibaly du Conseil national du patronat du Mali(CNPM). Parrainée par le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Diarra et présidée par le Bâtonnier de l’ordre des Avocats du Mali, Seydou Sidiki Coulibaly, la cérémonie a enregistré la présence de la grande famille judicaire et bien d’autres invités de marque. Le 2ème secrétaire de stage est Me Cheick Oumar Tounkara qui est suivi par Me Mamadou Coulibaly. La 4ème place est occupée par Me Siriki Zana Koné pendant que Me Sidiki Diarra occupe la 5ème marche. Et la 6ème place revient au malien d’origine camerounaise, Bérenger Meuke. Hommage aux femmes Les quatre autres finalistes du jour ont été éliminés par le jury à  l’issue de l’exercice. C’’est avec fierté et humilité que la lauréate a accueilli ce sacre qui intervient au lendemain du 8 mars, journée internationale des droits de la femme : tout un symbole. « Le prix n’est par moi seule, il est pour toute la promotion Fanta Sylla qui est du reste un exemple pour moi. J’appelle la jeunesse malienne à  briser le mur de l’ignorance et de l’incompréhension. J’appelle les femmes à  s’éduquer, avec l’éducation on peut briser tous les murs comme le mur de l’ignorance », a confié, non sans émotion, la jeune Lala Gakou. Les 10 secrétaires ont présenté chacun un discours d’un quart heure sur le thème: « Y a t-il encore un mur ?». Un moment très captivant pendant lequel les 10 jeunes talentueux avocats ont émerveillé le public par leur maà®trise de la langue de Molière à  travers de grandes envolées lyriques dont eux seuls détiennent le secret. Comme on pouvait s’y attendre, le jury a eu bien du mal à  départager ces brillants orateurs. Les six nouveaux secrétaires de conférence vont assurer la défense pénale d’urgence des justiciables démunis auprès des juridictions de première instance du district de Bamako. En début de cérémonie, le bâtonnier, Me Seydou Sidiki Coulibaly, Me Nadia Camara et Me Kassoum Tapo ont rappelé la philosophie qui sous-tend la conférence de stage et ont rendu un vibrant hommage au défunt bâtonnier Seydou Sidiki Coulibaly pour ses efforts au service de l’Ordre et surtout pour avoir instauré cette initiative en 2007. C’’est un ministre très impressionné par la prestation de la cuvée 2015 qui a pris la parole à  la fin de la cérémonie pour demander aux organisateurs, de poursuivre l’initiative, d’offrir davantage un encadrement aux jeunes avant de faire part de toute la disponibilité de son département dans ce sens.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut