Économie › Industrie & Services

Les Ressources Humaines au cœur d’échanges à Bamako

La 18e édition des Journées africaines des ressources humaines a ouvert ses portes le 10 mars 2015 au CICB. La cérémonie de lancement a été présidée par Mme Diarra Racky Talla, ministre du Travail, de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions. Initialement prévues pour novembre dernier, ces journées ont été reportées à  cause de l’épidémie de maladie à  virus Ebola. Les JARH regroupent l’ensemble des pays de la Confédération africaine des ressources humaines (CARH), l’Association des gestionnaires de ressources humaines (AGRH) et l’Association des formateurs et directeurs du personnel (Afdip). Venus d’Algérie, du Bénin, du Burkina Faso, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Tchad, du Maroc, de la France, du Gabon et du Canada, les délégués plancheront sur le thème : la gestion des ressources humaines en période de crise et les enseignements qu’on peut tirer dans un contexte de post-crise. Le ministre du Travail, de la Fonction publique a réaffirmé le soutien des hautes autorités à  ces assises dont le sujet rappelle l’actualité récente du Mali. Elle s’est dite confiante eu égard à  la qualité des panelistes et des participants que les débats permettront de formuler des recommandations dont la mise en œuvre permettra d’améliorer la gestion des ressources humaines dans nos pays. Le président de l’AMAGRH, Nouhoum Diakité, après avoir remercié ses pairs d’avoir fait le déplacement de Bamako a rappelé que son organisation mettait en œuvre avec ces journées, son premier grand évènement. Une expérience qui ne pourra que conforter ses membres à  s’engager davantage pour l’amélioration de la qualité des ressources humaines en Afrique. Il a particulièrement salué la délégation sénégalaise qui a beaucoup soutenu la candidature du Mali pour l’organisation de ces journées.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut