Économie › Industrie & Services

La SONATAM incinère 75 000 cigarettes illégales

Certifiée ISO 14000, la SONATAM (Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali) a été crée en 1965 et demeure depuis la seule entreprise nationale autorisée à  fabriquer et importer des cigarettes. Après 50 ans d’existence, la lutte contre la fraude demeure son cheval de bataille. En effet, la contrebande contribue à  la fragilisation du tissu économique et expose les consommateurs aux produits qui ne répondent pas aux normes de la qualité. Il est donc indispensable de mettre un terme à  ce mal qui gangrène ce secteur d’activité. C’est dans ce contexte que la SONATAM en collaboration avec les autorités nationales, notamment la police nationale et la gendarmerie nationale ont saisi 75 000 paquets soit 150 cartons de cigarette d’une valeur de 30 millions. Actuellement, il y’a 42 procédures en cours devant la justice et 12 condamnations de fraudeurs. Ces cigarettes pour la majorité proviennent de la Guinée dont les marques ne sont pas autorisées à  la vente sur le territoire malien. Rassemblés à  la BATEXI, ces produits prohibés ont fait l’objet d’incinération effective. Dans cette optique « la SONATAM entend prendre une part plus importante dans le nouveau Mali » a conclu Traoré, Directeur Général de la société.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut