Culture › Musique

100% wassolon, avec Samba Diallo

Samba Diallo a convoqué la presse le mercredi dernier pour donner l’information. Son nouvel album est fin prêt et sera dévoilé au public dans quelques jours. Le concert dédicace est prévu le 24 avril prochain. Cette date est également celle de la sortie officielle de l’album. Dans ce nouvel album l’artiste chante la richesse culturelle du wassolon et rend hommage aux pionniers de la musique de cette contrée malienne. « Cette fois-ci, J’ai choisi de faire connaitre la culture du pays de wassolon.. Je vous dis qu’un tiers de notre culture n’est pas encore connu. Je pense que je suis dans mon rôle entant que fils de Wassolon de faire la promotion de la cité » dit –t-il. Dans ce cinquième album Samba Diallo reprend le flambeau de la défense des droits des artistes, un combat qu’il a commencé depuis des années. Il déplore une fois de plus la piraterie à  outrance qui réduit à  néant les efforts des artistes. On se souvient en 1980 Samba Diallo était un grand boxeur de la fédération malienne avant d’être frappée par un handicap à  la suite d’un accident de travail qui lui a couté son bras droit. Il s’est alors reconverti dans la musique, en intégrant l’orchestre Bamaba Saba de Bamako en qualité de chanteur principal. Plus tard, il est sollicité par l’orchestre TARAS de l’hôtel de l’amitié qu’il intègre et devient le leader vocal. C’’est à  partir de 1991, il entame une carrière solo avec en 1992 son premier album « Wassamba ». En 1996, il s’allie à  son ami et frère Yoro Diallo pour les fameux duos Badeya I, suivi de Badeya II en 2004. En 1997, il sort un second album ADJA suivi de WEREWERE en 2010.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut