Santé › Actualités Santé

Niger: La méningite fait 85 morts

Aux grands maux les grands remèdes. Les autorités nigériennes ont décidé de fermées des écoles jusqu’à  la semaine prochaine dans la région autour de la capitale Niamey pour tenter de stopper une épidémie de méningite. Le Premier ministre Brigi Rafini a également lancé une campagne de vaccination pour tous les enfants âgés entre deux et 15 ans. Son pays ne dispose cependant que de la moitié des doses de vaccin nécessaires et a demandé de l’aide à  l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La suspension des cours est une mesure de précaution et une stratégie prise par le gouvernement pour permettre les agents de santé d’aller vacciné les élèves jusqu’à  chez eux à  la maison. Brigi Rafini a appelé la population à  la « vigilance », notamment en « signalant tous les cas suspects ». C’’est dans la capitale que la maladie fait plus de ravage sur son chemin et majoritairement les enfants de 2 à  15 ans qui sont le plus touchés. Au total, environ 900 cas ont été diagnostiqués. l’actuelle épidémie est provoquée par des racines « plus virulentes » de la méningite que celles qui ont été à  l’origine des précédentes vagues au Niger, selon un expert. Le pays est régulièrement frappé par des épidémies de méningite en raison de sa position au sein de « la ceinture de la méningite », qui s’étend du Sénégal jusqu’à  l’à‰thiopie. Très contagieuse, la maladie se manifeste par une montée brutale de température, de violents maux de tête, des vomissements et une raideur du cou.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut